Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 18 Mars 2003 à 00:00

Saban contrôle KirchMedia

La vente des actifs dans la télévision de KirchMedia à Haim Saban représente une nouvelle étape dans le démantèlement de l'empire tentaculaire de Leo Kirch, présent aussi dans les droits de films et le sport.

KirchMedia, basée dans la banlieue de Munich (sud), fut le joyau du groupe mais aussi sa première société à déposer le bilan le 8 avril 2002 en raison d'un endettement trop lourd. En prenant le contrôle du pôle télévision de KirchMedia, ProSiebenSat.1, Haim Saban met la main sur quatre chaînes privées: deux généralistes, ProSieben et Sat.1, une spécialisée dans les films de cinéma, Kabel 1, et la dernière, en grande difficulté financière, dans l'information en continu, N24.

Avec son concurrent RTL (Bertelsmann), ProSiebeSat.1 se partage plus de la moitié du gâteau publicitaire allemand. La société connaît actuellement des difficultés en raison de la chute du marché de la publicité mais elle est considérée fondamentalement comme une perle. KirchMedia est également assis sur l'un des plus grands catalogues de droits de films au monde (13.000 titres de cinéma et 3.000 séries télévisées). Les droits sportifs de l'entreprise, comprenant notamment ceux de la Coupe du monde de football 2006 et ceux de la Bundesliga, ont déjà été revendus fin octobre à l'homme d'affaires français Robert Louis-Dreyfus.

L'ancien patron d'Adidas et propriétaire actuel de l'Olympique de Marseille s'est associé pour cela à l'homme d'affaires suisse Christian Jacobs et à l'ancien international de football allemand Guenter Netzer, reconverti dans les affaires. KirchMedia était le principal pilier du groupe Kirch, les deux autres étant KirchPayTV (télévision à péage) et KirchBeteiligungen (société de participations du groupe) qui ont déposé leur bilan quelques mois après. KirchPayTV comprenait essentiellement la chaîne à péages Premiere reprise fin février par la société d'investissement Permira (ex-Schroder Ventures Europe) et les banques Bayerische Landesbank et HypoVereinsbank.

KirchBeteiligungen détenait de son côté une participation de 40% dans le groupe de presse Axel Springer, qui édite notamment le quotidien populaire Bild. Mais ce paquet de titres, apporté en garantie d'un prêt, a été repris par la Deutsche Bank en octobre dernier.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution