Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 19 Février 2006 à 00:00

Monsieur Météo est aussi un apôtre de la musique

Sur TF1, Sébastien Folin ensoleille les bulletins météo quelles que soient les prévisions, et son tempérament généreux fait merveille le dimanche avec le divertissement familial "Video-Gag", mais, passé sur TV5Monde, c'est sa passion pour la musique qu'il assouvit.

Cet enfant de La Réunion, plongé sous les tropiques dans l'univers des radios libres dès l'adolescence, réalise à Paris tous ses rêves. Surfant sur sa popularité, RTL mise aussi sur ce gascon des îles qui joue sur son abondante chevelure corbeau et sa barbiche de mousquetaire. Aux côtés d'Isabelle Morini-Bosc et Emmanuel Maubert, Sébastien Folin, 35 ans, "refait la télé" du lundi au vendredi de 14H00 à 15H00. Le trio passe au crible le petit écran en recevant chaque jour un invité.

Sur le réseau mondial de TV5Monde, Sébastien Folin joue sur un tout autre registre, avec la satisfaction de mêler activité professionnelle et passion : la musique. Avec "Acoustic", magazine hebdomadaire diffusé le samedi à 00H45 et le dimanche à 16H35, il laisse libre cours à un artiste ou un groupe francophone qui interprète plusieurs titres en direct. "+Acoustic+ est un peu mon bébé. Je reviens à mes premiers amours. La musique berce ma vie depuis toujours. J'ai commencé à l'âge de quinze ans, à La Réunion, sur Radio Arc en Ciel, la radio des gens heureux. C'était tout à fait pour moi !", a-t-il confié à l'AFP.

"J'ai toujours avancé pas à pas. Je suis fier et heureux du chemin parcouru", ajoute Sébastien Folin qui a débuté sur la chaîne privée Antenne Réunion avec la météo, déjà, mais surtout un "grand barnum" où chanteurs et musiciens avaient aussi carte blanche. En 2000, direction Paris. Michel Field lui confie la réalisation et la production de reportages musicaux.

Après la disparition d'Alain Gillot-Pétré, TF1 recherche un nouveau présentateur. Sébastien Folin est repéré au Festival de la Météo d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Le jeune animateur ne donne pas suite. Six mois plus tard, en janvier 2001, il est à l'antenne. Très vite, TF1 est séduite par son aisance naturelle et surtout sa popularité immédiate.

Un an après, Bernard Montiel irrite l'état-major de la chaîne avec des propos aigres-doux sur "Video-Gag", émission de divertissement fondée sur des vidéos amateurs humoristiques. Sébastien Folin le remplace au pied-levé et il s'est depuis imposé aux côtés de Olivia Adriaco. "Les médias, individuellement, sont rarement le reflet de la réalité de ce que l'on est. Chacun est multiple dans la vie privée.

TF1, RTL et TV5Monde me permettent d'exprimer différentes facettes de ma personnalité dans une sorte de grand écart, mais quelle que soit l'émission, le métier est le même : mettre en évidence une information", souligne-t-il. "Ne pas faire toujours la même chose est une chance. Ca évite de se blaser".
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public