Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Lundi 27 Novembre 2006 à 00:00

Le ton zen de Samuel Etienne contre le choc de l'info

Le journaliste Samuel Etienne, plus connu jusqu'ici des téléspectateurs noctambules de i-TELE séduits par une voix de velours et une sérénité à toute épreuve contre le choc de l'info, a rejoint fin octobre Canal+ où il présente les infos du soir, de 18H45 à 19H05.

Succédant à Charlotte Le Grix de La Salle, bientôt en congé maternité, Samuel Etienne s'offre un marathon de l'info: du mardi au vendredi à 19H40, il enchaîne sur un autre plateau, au même étage, la présentation sur i-TELE de "N'ayons pas peur des mots", débat "garanti sans langue de bois" sur l'actualité du jour. "Depuis que je ne fais plus la nuit, je me couche aussi tard, étant besogneux de nature: j'en profite pour préparer le magazine de décryptage que je présente chaque mercredi sur +Planète Société+, un rendez-vous idéal pour prendre du recul", explique ce journaliste de 35 ans, qui a fait ses classes, après Sciences-Po, au quotidien Ouest-France, avant un détour par Disney Channel et cinq ans à Radio France Internationale.

Le regard malicieux, Samuel Etienne applique à l'antenne son regard sur la vie, empreint d'une recherche permanente d'équilibre voire d'une certaine douceur. Au coeur de la nuit, sa voix de velours, sur le ton apaisé de la confidence, son sens du mot juste et la distance imposée à l'actualité, ont forgé sa réputation. "Je n'ai jamais cherché à me distinguer. C'est un ton naturel qui correspond à la manière dont je vois la vie", dit-il à l'AFP.

De quoi séduire sans surprise Canal+, qui revendique un journal du soir en rupture avec les grand-messes pour "désacraliser l'info". "Déclamer les nouvelles m'a toujours paru très daté. L'actualité est suffisamment anxiogène pour ne pas en rajouter. Je raconte l'info comme j'aimerais qu'on me la raconte. L'actualité me touche frontalement, parfois au bord des larmes", ajoute Samuel Etienne qui souhaite avant tout "proposer des pistes de réflexion au téléspectateur". "J'aime les mots et leur musicalité", ajoute-t-il. "Le journalisme le permet, sans le côté fou de la littérature où, en plus, il faut un talent".

A partir du 4 décembre, toujours sur Canal+, Samuel Etienne deviendra aussi le joker de Pascale Clark aux commandes de "En aparté", programme désormais quotidien où une personnalité est interviewée par une voix off. "Cette voix qui flotte, correspond à mon style. Je ne suis pas spécialiste de l'interview mais j'aime me remettre en question", se réjouit-il. Courtisé par France 3, qui a pensé en premier à lui pour animer son nouveau débat culturel ("Ce soir ou jamais"), Samuel Etienne a préféré l'info pure, d'autant plus avec le défi de la présidentielle.

Passionné de motos et de course à pied, il s'amuse par ailleurs de son image de séducteur véhiculée sur des forums internet. Au printemps dernier, il s'est même retrouvé "bombe du mois" dans le magazine homosexuel Têtu. "A la télé, le maquillage arrange tout", prévient-il.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public