Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'opérateur britannique de téléphonie mobile Vodafone a lancé au salon CeBIT de Hanovre (nord) une version optimisée de la norme de troisième génération UMTS, le HSDPA. Depuis hier, à Hanovre, Francfort (centre-ouest), Düsseldorf (ouest) et Munich (sud), les clients de la filiale allemande de Vodafone pourront surfer sur leur ordinateur portable en utilisant le HSDPA, avec une carte comme ils le faisaient jusqu'ici pour l'UMTS. Dans le courant du premier semestre, Vodafone compte aussi proposer des ordinateurs intégrant déjà une carte d'accès à son réseau HSDPA. Des partenariats en ce sens ont été conclus avec Dell et Lenovo. "Vodafone Allemagne est précurseur au sein du groupe Vodafone pour l'introduction de l'UMTS plus rapide", s'est félicitée la filiale dans un communiqué. Vodafone suit ainsi de deux jours le numéro un européen des télécommunications, Deutsche Telekom, qui avait lancé mardi ses services HSDPA en Allemagne. La norme HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), amélioration de la norme actuelle UMTS, permet une connection plus rapide à l'internet depuis le téléphone portable, facilitant la transmission de données et la visualisation de vidéos, par exemple. Les opérateurs annoncent dans l'immédiat un débit pouvant atteindre 1,8 mégabit par seconde, contre 384 kilobits pour l'UMTS, soit une multiplication par six des vitesses de connection. En France, le HSDPA sera disponible à la fin de l'année seulement pour les professionnels, et en 2007 pour les particuliers, avait indiqué le mois dernier l'opérateur Orange.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public