Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

RFO (Réseau France Outre-mer), qui rassemble les télévisions et radios publiques des Dom-Tom, travaille sur un projet de nouvelle radio sur internet et sur un projet d'offre de "podcasting" (balado-diffusion), a indiqué lundi son directeur général, François Guilbeau. "On réfléchit au lancement sur internet d'un produit radiophonique spécifique sur le modèle de France ô (ndlr: chaîne de télévision de RFO diffusée sur le câble, le satellite et l'ADSL) et à un produit podcasting" (téléchargement), a déclaré M. Guilbeau lors d'une conférence de presse. Ces deux projets "font actuellement l'objet d'études poussées", a-t-il souligné, précisant que la radio sur internet "marierait information, musique et chroniques". Cette radio sera également diffusée par satellite, a déclaré le directeur des antennes radio de RFO, Gora Patel. Elle proposera "un rendez-vous musical de type +world music des Outremers+ mais également des flashs info et des chroniques existant déjà sur nos antennes", a expliqué M. Patel. France ô est définie par RFO comme une chaîne multiculturelle ne s'adressant pas uniquement aux ressortissants des Dom-Tom. Outre ces deux projets, RFO développe aussi actuellement "une discothèque virtuelle", où seront rassemblées toutes les "bases musicales de nos stations" et qui "sera opérationnelle dans les prochaines semaines", ainsi qu'"une sonothèque permettant à nos radios d'échanger des données et un archivage de certains programmes d'information", a indiqué M. Patel. M. Guilbeau a qualifié d'"exemplaire" la collaboration débutée "il y a à peu près un an" avec le groupe Radio France, dont les radios France Inter, France Info et les locales de France Bleu ouvrent leur antenne à des productions de RFO, suivant l'exemple de RFI (Radio France Internationale). "Aujourd'hui, c'est à la mode de se poser des questions sur la diversité. On a travaillé sur ce dossier bien avant la crise des banlieues", a déclaré M. Guilbeau. M. Patel a expliqué que si RFO diffuse toutes ses radios sur son site internet (www.rfo.fr), le groupe "peut toucher davantage d'auditeurs grâce à Radio France" en métropole. Avec ce dispositif, "on ne parle pas des Dom-Tom uniquement quand il y a des crises", a souligné M. Patel, ajoutant que RFO "collabore également avec France Culture à la réalisation d'un documentaire radiophonique consacré à la Nouvelle-Calédonie". Le partenariat avec Radio France "permet d'élargir le périmètre de RFO" alors qu'"on a plus que jamais besoin de culture différente, de diversité", a estimé le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis. Les contributions de RFO sont "traitées de manière naturelle, dans la continuité de l'antenne, de façon à ce que cela n'apparaisse pas comme un ghetto", a relevé le PDG de Radio France, Jean-Paul Cluzel, qui voudrait accorder plus de place sur ses stations à la musique des Dom-Tom. Concernant l'objectif de RFO de diffuser sa chaîne France ô gratuitement en Ile-de-France sur le réseau TNT (télévision numérique terrestre), M. Guilbeau a indiqué que ce dossier était "en cours". La décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pourrait être prise "dans le meilleur des cas au dernier trimestre 2006", sinon "début 2007", a-t-il estimé.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public