Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La société française Iliad, maison mère du fournisseur d'accès internet Free, a enregistré en 2007 un chiffre d'affaires en hausse de 29,7% sur un an, à 1,212 milliard d'euros, en ligne avec les attentes du marché, selon un communiqué publié lundi. Les analystes tablaient sur un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros selon le consensus cité par Thomson IBES. Free comptait fin décembre 2,9 millions d'abonnés après avoir avoir recruté 137.000 abonnés au quatrième trimestre, soit une part de marché sur l'ADSL de 19,7% fin 2007, contre 19,0% un an plus tôt. Il se place au troisième rang des fournisseurs d'accès internet derrière France Télécom (7,3 millions de clients, environ 49% de parts de marché) et surtout derrière son principal concurrent Neuf Cegetel (3,22 millions d'abonnés, 21% PDM). Ce dernier s'est hissé fin juin à la deuxième place grâce au rachat de Club Internet. "Fort des performances réalisées en 2007", Iliad réitère son objectif de compter 4 millions d'abonnés haut débit d'ici à fin 2010. "C'est une très belle année, une année record", s'est félicité son directeur général Maxime Lombardini sur BFM. Au cours du quatrième trimestre, où Free a réalisé un chiffre d'affaires de 331,3 millions d'euros, en progression de 28,1%, le revenu moyen par client haut débit (Arpu) s'est établi à 36,3 euros par mois, contre 34,5 euros un an auparavant. "Cette hausse s'explique par un nombre toujours plus important d'abonnés dégroupés" avec un taux de 81,5%, "une forte utilisation des services optionnels à valeur ajoutée existants" (télévision payante, appels téléphoniques payants...) et "le lancement de nouveaux services" comme la vidéo à la demande, indique le groupe. Par activité, l'internet haut débit a représenté en 2007 un chiffre d'affaires de 1,178 milliard d'euros, soit une augmentation de 36,2% par rapport à 2006. Les services optionnels ont contribué à cette activité à hauteur de 263,4 millions (+61%). La téléphonie traditionnelle poursuit elle son déclin (-51,4%, à 34 millions d'euros).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public