Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les huits chaînes de télévision numérique régionale (TNR) que prépare France 3 auront pour souci de faire comprendre au téléspectateur "le monde qui bouge à partir de là où il vit" a indiqué Rémy Pflimlin, directeur général de la chaîne, lors d'une conférence de presse. "La TNR pour nous, c'est un complément de notre activité actuelle, la possibilité de multidiffuser des contenus, d'avoir une offre spécifique (..), dans un lieu de débat et d'échange", a-t-il indiqué dans le cadre de l'université d'été de la communication qui se tient à Hourtin. "Ce sont des télés que je souhaite vraiment décentralisées. Il n'y a pas de grille type", a-t-il indiqué. Sur ces chaînes, il y aura "17 heures de programmes par jour dont 2-3 heures de programmes frais en fonction de la montée en puissance", a-t-il précisé. Interrogé sur la place de la chaîne Régions (diffusée sur le bouquet satellitaire TPS et sur le câble), face aux chaînes de la TNR, M. Pflimlin a expliqué que cette chaîne prend comme référence l'ensemble du pays et non pas telle ou telle région. Régions est détenue à 50% par France Télévisions, 40% par Wanadoo et 10% par Dexia. "Nous y avons des compétences de reformatage de nos contenus et de multidiffusion, même si aujourd'hui les chiffres d'audience sont relativement faibles (0,2%)", a-t-il ajouté. "Les chaînes du câble et du satellite doivent être à l'équilibre, c'est ce sur quoi on travaille sur Régions", a-t-il indiqué. "Je ne dis surtout pas que la chaîne Régions est condamnée", a-t-il déclaré. "Régions occupe aujourd'hui un créneau qui pour moi est pertinent", a-t-il fait valoir, précisant que le contrat entre la chaîne et TPS se termine à la mi-2003. Interrogé sur la succession de l'émission "Saga-cités" sur les banlieues, à laquelle France 3 a mis un terme, il a évoqué une émission quotidienne le matin sur les initiatives citoyennes, ou encore une politique de documentaires avec notamment "Mme le proviseur", l'objectif étant de parler de ces sujets sur la chaîne de façon transversale plutôt que dans un seul module. "On est très fiers d'avoir fait Saga-cités", a-t-il ajouté.
Partager sur :
Pour en savoir plus sur la télévision numérique terrestre en France :
TNT | TNT HD | Les chaînes TNT gratuites | Les chaînes TNT payantes
Trouver un antenniste près de chez vous | L'actualité de la TNT

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
66,22 €
64,71 €
99,90 €
92,88 €
89,40 €
101,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative à la gestion du service de télévision, et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du Centre Hospitalier Robert Bisson.
» Voir l'avis de concession de service public