Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Jeudi 27 Octobre 2005 à 00:00

Téléphone mobile: la 3G va alourdir la facture des consommateurs

La nouvelle génération de téléphonie mobile, la 3G ou UMTS, qui permet la visiophonie ou de regarder la télévision, va alourdir la facture des consommateurs, selon une enquête du magazine 60 millions de consommateurs.
Dans ses calculs, le magazine de défense des consommateurs prend en compte l'achat du téléphone portable, dont les moins cher à la rentrée 2005 coûtaient 60 euros, "à condition de souscrire un forfait d'au moins deux heures par mois et de s'engager sur douze mois". A titre de comparaison, le magazine relève que les opérateurs proposent de nombreux appareils à la norme GSM, en vigueur depuis une dizaine d'années, à des tarifs de 10 ou 20 euros et permettant aussi, comme la 3G mais à des vitesses moindres, des usages multimédia ou de prendre des photos. Au prix du téléphone, il faut ajouter le forfait mensuel que l'usage de la visiophonie et de la télévision risque en outre de grimper. Selon le magazine, en kiosque jeudi, "les formules les plus adaptées commencent à 50 euros par mois".

Pour le journaliste auteur de l'enquête, les grilles tarifaires de SFR et Orange, qui ont lancé la 3G en fin d'année dernière, sont par ailleurs "extrêmement compliquées, de telle manière que leurs clients ne se rendent pas compte dans un premier temps du coût véritable" de la 3G. "Il y a beaucoup de promotions, mais seulement le week-end, à certains moments de la journée ou encore les premiers mois de l'abonnement", rendant l'offre illisible, a-t-il expliqué. Selon ce journaliste, la cherté de la 3G va laisser "un espace" aux nouveaux opérateurs qui se lancent sur le marché, les opérateurs dits virtuels ou MVNO. Ces derniers se concentrent en effet sur les "petits budgets délaissés" par la "bande des trois" Orange, SFR et Bouygues Telecom, soit les jeunes et les petits consommateurs.

Au premier trimestre 2005, la facture moyenne des clients au téléphone mobile se montait à 28,8 euros hors taxe, selon un chiffre de l'autorité de régulation des télécoms, l'Arcep. Orange, SFR et Bouygues Telecom, dont la clientèle n'est pas extensible à l'infini, ne cachent pas qu'ils veulent voir leurs clients dépenser davantage pour accroître leurs revenus. Par ailleurs, 60 millions de consommateurs a testé la qualité de la visiophonie et de la télévision sur mobile. Selon le magazine, le premier service est "très perfectible": lente au démarrage, avec des images moins fluides, nettes et colorées que promis par les spots publicitaires, et un son dégradé, la visiophonie est encore de qualité médiocre. Sans compter qu'il faut un interlocuteur équipé aussi en 3G pour pourvoir l'utiliser.

L'exercice s'est révélé plus concluant pour la télévision: la qualité d'image est jugée très correcte par 60 millions de consommateurs, le son acceptable avec le haut-parleur mais meilleur avec les oreillettes, et la taille de l'écran honnête pour quelques minutes d'utilisation... Point noir de ces téléphones, la batterie: l'autonomie en veille est de sept jours contre neuf pour les autres appareils testés, eux, en 2004, et un peu plus de deux heures en appel visio.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›