Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Mardi 8 Octobre 2002 à 00:00

Fusion DirecTV-EchoStar

Les bouquets de télévision par satellite DirecTV, filiale de Hughes Electronics, et EchoStar ont promis in extremis lundi des concessions "majeures" aux autorités qui menaçaient de refuser d'accorder leur feu vert à une fusion de 18 milliards de dollars.

"Les postulants se sont mis d'accord avec le ministère de la Justice (DoJ) sur un calendrier, afin de discuter notamment de la possibilité de +révisions majeures+ à la transaction, qui iront plus loin que les remèdes déjà présentés comme le tarif d'abonnement unique", ont écrit EchoStar et Hughes Electronics dans un courrier commun adressé lundi à la Commission fédérale des communications (FCC). L'annonce de ces concessions est intervenue alors que la décision de la FCC, autorité chargée de veiller au respect de la concurrence dans l'audiovisuel, était attendue de manière "imminente", selon les propos tenus vendredi par son président, Michael Powell.

Aussi bien à la FCC qu'au ministère de la Justice (DoJ), les fonctionnaires en charge du dossier recommandaient de bloquer le rapprochement. Et la presse, qui répercutait depuis quelques temps ces ondes négatives, a encore accentué les inquiétudes des deux postulants: au moins trois des quatre membres de la FCC sont opposés à la fusion et voteront contre s'il n'y pas de concessions de dernière minute, rapportait lundi le Wall Street Journal. EchoStar et Hughes Electronics ont pris acte et demandé à la FCC de faire mûrir encore sa réflexion, en souhaitant à la fois qu'elle attende la fin de l'enquête anti-trust menée actuellement par le DoJ et qu'elle organise une audition publique sur les mérites de la fusion.

Une telle audition correspondrait aux habitudes de travail de la Commission lorsqu'elle est confrontée à des fusions d'importance majeure comme celle-ci, estiment les deux sociétés, citant les précédents de AOL/Time Warner, Bell Atlantic/GTE ou WorldCom/Sprint. Concernant l'enquête du DoJ, le courrier souligne que l'audition en fin de semaine dernière du PDG d'EchoStar, Charles Ergen, n'a pas complètement satisfait le ministère. Celui-ci devra donc être réentendu. Même si la date de cette nouvelle audition n'a pas été fixée, le calendrier établi avec le DoJ prévoit que les contre-propositions devront parvenir avant le 28 octobre, date d'une réunion sur le sujet avec les services du ministre.

Lundi, le PDG du groupe General Motors, auquel appartient la maison-mère de DirecTV, a réagi aux dernières informations de presse en affirmant qu'il était prématuré de prédire l'échec de la fusion. "Même si les fuites ne sont pas positives, nous n'avons pas eu de communication officielle à ce propos. Il est prématuré de dire que la transaction ne va pas aboutir", a déclaré Rick Wagoner lors d'une conférence de presse à New York. La FCC n'a voulu faire aucun commentaire lundi soir, selon un message téléphonique enregistré de l'un de ses porte-parole.

La nouvelle compagnie, si elle voit le jour, sera le premier bouquet de télévision par satellite aux Etats-Unis, avec 16,7 millions d'abonnés.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›