Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Dimanche 27 Octobre 2002 à 00:00

"Ruy Blas" sur France 3

Le drame romantique en vers de Victor Hugo "Ruy Blas" s'est dépoussiéré pour devenir sur France 3 une oeuvre étonnamment moderne adaptée par Jean-Claude Carrière et réalisée par Jacques Weber qui joue également le rôle de Don César de Bazan.

Face à la reine altière et émouvante que Carole Bouquet interprète avec subtilité, Gérard Depardieu apporte "force, mystère et opacité", selon Jacques Weber, à son personnage de Don Salluste. Ce dernier, chassé de la cour d'Espagne à la fin du XVIIème siècle, poursuit son implacable vengeance à travers son valet Ruy Blas (Xavier Gallais), qu'il fait passer pour un grand d'Espagne afin de séduire et compromettre la reine. "Vous n'êtes que le gant et moi je suis la main", lance-t-il à Ruy Blas. "Il s'agit d'une retranscription, c'est un objet de théâtre dont on fait un objet de télévision", explique Jacques Weber qui a cerné au plus près ses personnages.

Ceux-ci évoluent dans une mise en scène d'une grande sobriété, servie par le travail sur les clairs-obscurs de José Luis Alcaine (qui a été directeur de la photographie pour Almodovar). Carole Bouquet, qui depuis, a coupé très court ses cheveux, indique que toute "cette aventure a commencé avec "Bérénice" (ndlr, diffusé sur ARTE) avec l'idée de filmer, et surtout pas de capter des mises en scène de théâtre, des textes français qui sont de pures merveilles, appartenant surtout à la jeune génération". Claude Allègre, alors ministre de l'Education, avait une "envie féroce" de faire Ruy Blas et Jacques Weber avait "très envie de le mettre en scène". "C'est très moderne comme pièce et nous voulions montrer que ce n'est pas rébarbatif. J'ai présenté +Bérénice+ dans plusieurs lycées dits difficiles et nous comptons recommencer avec +Ruy Blas+. Les pièces classiques ne sont pas faites pour être lues. A la télévision, en une soirée, on peut toucher des millions de gens, mais ce n'est pas "Julie Lescaut" et on sait bien qu'on n'aura pas 12 millions de télespectateurs", ajoute-t-elle.

Carole Bouquet, qui va interpréter "Phèdre" à partir du 15 octobre au théâtre Dejazet, joue également dans le film de Michel Blanc "Embrassez qui vous voudrez". "J'aime autant Bertrand Blier, Michel Blanc ou Bernie Bonvoisin que Racine. J'aime les mots", affirme-t-elle, soulignant qu'"avec le temps qui passe, le spectre des rôles s'élargit un peu". Xavier Gallais, comédien de théâtre, interprète avec fougue et brio le rôle-titre pour sa toute première télévision. "Comme Ruy Blas, j'ai beaucoup appris face à la caméra. C'est un personnage qui prend de l'épaisseur, qui évolue tout au long de la pièce", note-t-il à propos de ce valet devenu ministre et qui part en guerre contre la déliquescence et la corruption de l'aristocratie. "Ruy Blas", coproduit avec ARTE et GMT Productions (Jean-Piere Guérin), a bénéficié d'un budget de 2 M EUR (13 MF) et sera ensuite diffusé sur la chaîne franco-allemande.

C'est la première fois que France 3 diffuse une pièce en vers adaptée pour la télévision, avec l'envie de "toucher un public familial large", selon Perrine Fontaine, directrice de la fiction. (diffusion le 27 octobre à 17H00)
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›

Vos réactions

Guillaume | Dimanche 21 Mars 2010 à 11:30
c nul jaime pas