Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Vendredi 11 Octobre 2002 à 00:00

Le MIPCOM 2002 s'achève sur une note d'optimisme

Le MIPCOM, l'un des tout premiers marchés mondiaux de programmes audiovisuels, s'acheve sur une note d'optimisme mais la reprise attendue dans ce secteur reste incertaine.

"Nous attendions 9.500 participants, il en est venu 10.200 de 1.190 sociétés et de 49 pays, c'est bon signe", s'est félicité jeudi Michael Weatherseed, directeur du MIPCOM, "mais ce qui est encore plus important c'est que les acheteurs sont venus et ont acheté même s'il y a toujours une pression sur les prix". Quelque 2.700 acheteurs ont fait cette année le voyage de Cannes soit 40% de plus que lors du MIPCOM 2001, affecté cependant par la proximité des attentats du 11 septembre. "La quasi-totalité des exposants m'ont dit que c'était beaucoup mieux que prévu, ce qui ne signifie pas pour autant que l'on est revenu aux années de boom", a tempéré Michael Wheatherseed.

Marie-Laure Montironi, directrice internationale de Télé Images International, l'une des principales sociétés de production et de distribution européennes, a noté elle-aussi "un véritable sentiment de reprise". Mais pour Simone Harari, PDG de la société, "les acheteurs font plus attention, sont moins boulimiques et la prise de décision est ralentie". Les organisateurs du MIPCOM eux-mêmes se montrent prudents sur la reprise et ont donc décidé de maintenir leurs tarifs en l'état l'an prochain. "Comme tout le monde, on ignore si elle aura lieu dans six mois ou dans un an mais on sait que nos clients passent des temps difficiles", a commenté le directeur du MIPCOM.

En début de marché, lundi, les nouvelles en provenance des Etats-Unis avaient quelque peu regonflé le moral des troupes. "Le business reste très fragile mais il y a des signes d'espoir aux Etats-Unis car le marché de la pub repart très fort", expliquait Bruce Johansen, président du NATPE, le grand marché américain de programmes. L'activité publicitaire avait progressé selon lui de 15% sur un an au printemps dernier aux Etats-Unis et s'est encore appréciée de 40% dans les deux dernières semaines. Les majors américaines se sont toutefois montrées très discrétes sur leur volume de transactions. "Ce marché a été un très bon marché", s'est contenté d'indiquer jeudi un porte-parole de Universal.

Le MICOM 2002, 18ème du nom, a également été marqué par la participation croissante des sociétés asiatiques (407 contre 370 l'an dernier) mais aussi de l'Amérique latine, très présente en dépit de la crise économique qui l'affecte. De nombreux contrats ont été conclus pendant cette semaine de "business" intensif. Ainsi, la NHK et France 5 ont signé un vaste accord de coproduction sur des "séries de référence". Quant au bouquet satellitaire français TPS, il s'est adjugé douze films de Walt Disney TV International, dont "Les 102 Dalmatiens", "Pearl Harbor" et "Sale Môme" qu'il diffusera autour des fêtes de fin d'année en première exclusivité française.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›