Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Vendredi 15 Novembre 2002 à 00:00

Droits TV du foot: Canal+ offre un strapontin à TPS

Les dirigeants de Canal+ ne cachaient pas leur satisfaction vendredi après le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) dans la mesure où ils restent en position de force pour l'attribution des droits TV du Championnat de France (Ligue 1).

Cela, même si, officiellement, aucune décision n'a été annoncée. Grand seigneur, la chaîne cryptée (groupe Vivendi Universal), qui a offert 480 millions d'euros par an sur trois saisons à partir de 2004 pour l'exclusivité de la L1, a même laissé la possibilité à son rival TPS de conserver son strapontin dans les retransmissions par paiement à la séance. "Pour nous c'est une large victoire. Les décisions sont prises. C'est juste de la rhétorique", analysait-t-on vendredi à Canal où l'on est certain de se voir attribuer les trois matches décalés de la Ligue 1 et le magazine exclusif le soir de chaque journée de championnat.

A TF1 et M6 (actionnaires de TPS) on se montrait moins loquace, à l'inverse, selon une source concernée, du lobbying effréné effectué au cours des dernières heures auprès des 23 membres du conseil d'administration. Sans doute conscients que cette mainmise sur le football aurait pu indisposer, les dirigeants de Canal+ ont ainsi proposé "un partage du paiement à la séance". "Une solution intelligente qui laisse la porte ouverte à TPS", a estimé le président de la LFP Frédéric Thiriez. Cette proposition permettrait accessoirement à Canal+ d'économiser 50 millions d'euros.

En effet, dans l'hypothèse d'un partage des matches en paiement à la séance, ce qui est déjà le cas dans le contrat en cours, l'offre de la chaîne cryptée serait ramenée à 430 millions d'euros par saison. Canal+ a aussi conscience que la LFP n'a pas intérêt a écarter TF1, la chaîne qui détient les droits des matches de l'équipe de France, la vitrine la plus prestigieuse du football français. Frédéric Thiriez est en outre trop fin stratège pour ne pas conserver une concurrence dont il a su tirer profit. "La Ligue n'a jamais voulu exclure qui que ce soit du football", a-t-il affirmé tout en admettant que "si Canal+ obtient tout, il aura gagné à la loyale". "Si par malheur TPS dit non, on reviendrait à l'exclusivité et à l'offre de 480 millions d'euros pour laquelle toutes les garanties bancaires et financières seront demandées", a-t-il rappelé
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›