Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Dimanche 20 Juin 2004 à 00:00

Belle moisson d'audience pour TF1 avec La ferme célébrités

TF1 a trouvé la poule aux oeufs d'or avec le programme de télé-réalité "La ferme célébrités" qualifié de "grande réussite" par le vice-président de la chaîne Etienne Mougeotte qui a déjà annoncé une "Ferme 2" en avril 2005.

La finale vendredi soir doit départager les trois finalistes Elodie Gossuin (conseillère régionale de Picardie et Miss France), Pascal Olmeta (ancien gardien de but de foot) et Eve Angeli (chanteuse). Lancé dans l'incertitude le 10 avril, et un temps opposé en frontale quotidienne avec "Les colocataires" de M6 qu'il a largement distancé, cette émission produite par Endemol a d'ores et déjà remporté un succès d'audience, en attendant la finale. Elle a également permis le retour en grâce de Christophe Dechavanne comme animateur, lui qui avait été qualifié il y a quelques années d'"accident industriel" par la direction de la chaîne.

Son tandem comique avec Patrice Carmouze, ses déguisements en oeuf de Pâques, carotte ou animal de ferme, ont manifestement plu aux téléspectateurs. Il devrait animer à la rentrée une émission de première partie de soirée sur TF1. Sur dix émissions de première partie de soirée, la moyenne d'audience sur les 4 ans et plus a été de 35,7%, soit quelque 7 millions de téléspectateurs. La part d'audience sur les ménagères de moins de 50 ans a été de 45,5% à cet horaire. Pour la quotidienne diffusée à 19h00, la moyenne d'audience a été de 35,9% sur les 4 ans et plus et de 50,9% sur les ménagères de moins de 50 ans, soit en moyenne 5,7 millions de téléspectateurs, toujours selon Médiamétrie cité par TF1.

Le début avait été laborieux, la production ayant été obligée de changer de village faute d'autorisations nécessaires, et s'installant finalement à Visan (Vaucluse). Mais le démarrage à l'antenne a tout de suite été fort avec 8,5 millions de téléspectateurs (45,7% de parts de marché) pour le premier "prime time". L'émission s'est pourtant attiré les foudres de la Société protectrice des animaux (SPA), une manifestation de José Bové, ancien porte-parole de la Confédération paysanne, et des remontrances du ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard pour "une image pas représentative du monde de l'agriculture". "On n'a pas voulu faire un docu-soap sur le monde rural.

L'aspect divertissement a pris le dessus et c'est un énorme succès", a indiqué à l'AFP Franck Firmin-Guion, directeur des programmes de flux de la chaîne, précisant qu'à la fin de l'émission "1 million d'euros est donné à diverses associations". Un "best of" de ce programme sera diffusé par la suite. Les heurs et malheurs de personnalités comme le jet-setteur Massimo Gargia, aussi décalé que possible dans cet univers rural, ou comme Vincent Mc Doom, qui n'a pas pu renoncer aux talons aiguille pour traire les vaches ont suscité l'engouement, jour après jour. Les travaux de la ferme exécutés "sous la surveillance d'un professionnel du milieu agricole" ont permis de révéler les talents d'agriculteur et de chef de troupe de Pascal Olmeta et de rehausser la cote de popularité de l'animatrice Danièle Gilbert qui a tenu huit semaines dans ces conditions très rustiques.

L'écran de publicité de coupure de l'émission finale a été vendu 90.000 EUR les 30 secondes, a-t-on appris auprès de TF1 Publicité. Le tarif des écrans de publicité des émissions de première partie de soirée (4 écrans) a augmenté de 32% depuis le début de "La ferme" et ceux de l'avant-soirée de 66%, a-t-on indiqué de même source.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public