Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Jeudi 27 Janvier 2005 à 00:00

La cérémonie des Victoires 2005 de la musique classique

La cérémonie des 12èmes Victoires de la musique classique, animée par Patrick de Carolis et Frédéric Lodéon et retransmise par France 3 et France Inter en direct de Cannes, a aligné mercredi soir un plateau d'artistes français et étrangers, certains à découvrir et d'autres aux carrières internationales.

Dans la deuxième catégorie, figurent la cantatrice britannique Felicity Lott qui vient de triompher dans "La grande duchesse de Gérolstein" d'Offenbach dont elle a chanté l'air fameux "J'aime les militaires...", la diva espagnole Montserrat Caballe qui, à 71 ans, n'hésite à se risquer dans un air de Puccini et dans un autre extrait d'une zarzuela de son pays "El barberio de Lavapies" de Barbieri. Ces deux grandes dames du chant ont reçu une Victoire d'Honneur ainsi que le pianiste brésilien Nelson Freire et le chef d'orchestre français octogénaire Georges Prêtre qui, sans baguette, a entraîné l'Orchestre de Cannes dans une "Danse hongroise" de Brahms et a accompagné la Caballe dans un air extrait de "Gianni Shicchi".

La soirée, en présence du ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, était retransmise, par France 3 et par France Inter, en direct du Marché international du disque et de l'édition musicale (MIDEM). Elle était placée sous le signe de la jeunesse avec des séquences musicales, l'une présentant des violonistes et violoncellistes en herbe, formés à la méthode Suzuki et l'autre les petits chanteurs de Saint-Marc (les voix du film "Les choristes"). C'est la deuxième fois de leur histoire que les Victoires classiques étaient décentralisée à Cannes. L'an dernier, la soirée s'était déroulée à Lille et en 2005 elle sera diffusée en direct de Strasbourg. Deux cents professionnels avaient été appelés à choisir les lauréats dans neuf catégories. Pour le vote final, dans deux catégories (révélation instrumentale 2005 le pianiste Pascal Amoyel et révélation lyrique 2005 la soprano Ingrid Perruche), le public des mélomanes était invité à se prononcer, après l'écoute d'un DVD des candidats sélectionnés.

500.000 DVD ont été mis à disposition de ce jury populaire sur tout le territoire national. Le palmarès a confirmé la notoriété certaine du choeur de chambre Accentus (ensemble de l'année) et le talent déjà révélé en 2000 du violoniste Renaud Capuçon (soliste instrumental de l'année), ainsi que de la colorature Natalie Dessay (artiste lyrique de l'année). Cette dernière a plaidé la cause des intermittents du spectacle auprès du ministre qu'elle a cependant remercié de son intervention dans ce domaine. Au grand public devant son petit écran, la soirée a fait connaître également un violoniste d'origine yougoslave, 19 ans, Namanja Radulovic, au physique à la Paganini (révélation internationale de l'année), ainsi que l'Ensemble Matheus couronné pour son "Orlando furioso" de Vivaldi (Opus 111 Naïve), choisi comme le meilleur enregistrement de l'année.

Le palmarès récapitulatif des 12èmes Victoires de la musique classique, proclamées au Marché international du disque et de l'édition musicale (MIDEM) à Cannes, est le suivant pour neuf catégories :

-Soliste instrumental de l'année: le violoniste Renaud Capuçon
-Artiste lyrique de l'année: la colorature Natalie Dessay
-Ensemble de l'année: le choeur de chambre Accentus
-Compositeur de l'année: Philippe Hersant
-Révélation soliste instrumental: le pianiste Pascal Amoyel
-Révélation artiste lyrique de l'année: la soprano Ingrid Perruche
-Révélation internationale de l'année: le violoniste Nemanja Radulovic
d'origine yougoslave
-Enregistrement classique de l'année : l'opéra "Orlando furioso" de Vivaldi par l'Ensemble Matheus (Opus 111 Naïve)
-DVD de l'année: "Pas sur la bouche" d'après Yvain et Barde, dans la
réalisation d'Alain Resnais (Pathé).

Par ailleurs, six Victoires d'Honneur ont été décernées à deux sopranos
la Britannique Felicity Lott et à l'Espagnole Montserrat Caballe, au pianiste brésilien Nelson Freire, au chef d'orchestre français octogénaire Georges Prêtre, à la productrice de spectacles musicaux Jeanine Roze et à l'Orchestre régional de Cannes-Provence-Côte d'azur et à son chef Philippe Bender.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public