Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Vendredi 17 Mars 2006 à 00:00

Frédéric Mitterrand raconte l'indépendance du Maroc et de la Tunisie

A l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendance du Maroc et de la Tunisie, Frédéric Mitterrand raconte sur France 5 les processus d'émancipation complexes et différents de ces deux anciens protectorats français, moins médiatisés ou étudiés que l'indépendance de l'Algérie.

Frédéric Mitterrand emprunte sa voix de conteur et ses envolées lyriques pour rendre compte du destin de ces deux nations dans deux documentaires de près d'une heure chacun, avec des images d'archives provenant essentiellement de fonds français, mais également via des entretiens avec des témoins et des acteurs de l'Histoire, comme le fils d'Habib Bourguiba, fondateur du Néo-Destour et principale figure de l'indépendance tunisienne. "Il ne s'agit pas de solder des comptes, mais de restituer l'atmosphère des affrontements, l'évolution des esprits, les modifications dans un dialogue qui ne s'est jamais rompu", souligne la chaîne publique.

"Le projet est né de l'idée qu'au mois de mars 2006 en Tunisie et au Maroc on allait forcément célébrer un demi-siècle d'indépendance et de la constatation qu'en France les médias n'y faisaient manifestement pas très attention", explique Frédéric Mitterrand à l'AFP. "J'ai un rapport très particulier aux archives. Je les utilise comme si c'était des documents contemporains", indique-t-il. "Il y en a beaucoup d'ailleurs que je n'avais jamais vues, notamment pour le Maroc où nous avons pu recourir à des archives privées qui ont permis de donner une impression plus juste de la présence du peuple marocain dans cette aventure de la marche vers l'indépendance".

Il relève que pour cette période il n'y a "pas d'archives véritablement marocaines". "Le peuple marocain apparaît donc sous le prisme de l'actualité française. J'ai essayé beaucoup de corriger ça". Pour le Maroc grâce à des documents privés, et pour les deux pays, grâce à des témoignages, indique-t-il. "Un printemps 56, l'indépendance du Maroc", met l'accent sur la loyauté du sultan Mohammed V à la France pendant la guerre, son exil forcé à Madagascar puis son retour au pays en 1955, mais aussi sur la politique des résidents français successifs.

"Un printemps 56: l'indépendance de la Tunisie" narre notamment la mise à l'écart par la France du Bey (souverain), le parcours de l'avocat Habib Bourguiba, les émeutes et la représsion de 1952 et le réglement de la crise tunisienne par Pierre Mendès-France avec la reconnaissance de l'automonie du Bey.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public