Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique
Dimanche 16 Juillet 2006 à 00:00

Harry Roselmack a rendez-vous lundi soir avec son premier "20H00" sur TF1

Harry Roselmack, embauché par TF1 pour présenter le journal de 20H00 pendant les vacances du titulaire du poste, Patrick Poivre d'Arvor, va faire ses débuts lundi 17 juillet et deviendra ainsi le premier journaliste noir aux commandes du journal télévisé le plus regardé de France et d'Europe.

D'origine martiniquaise, âgé de 33 ans, Harry Roselmack a déclaré à l'AFP qu'il "n'aborde pas (son) travail avec un esprit militant mais de la façon la plus professionnelle possible", afin d'"essayer de satisfaire le plus grand nombre de téléspectateurs". "Il ne faut pas oublier qu'Audrey Pulvar (ndlr: journaliste de France 3) est la première journaliste noire titulaire de la présentation d'un journal sur une chaîne hertzienne, le +Soir 3+ puis le +19/20+", a-t-il ajouté.

Salué pour son professionnalisme, sa télégénie et son aisance devant les caméras de Canal+ et i-TELE (chaîne d'information en continu du groupe Canal+) où il présentait des journaux la saison dernière, Harry Roselmack est membre du Club Averroès qui défend l'image des minorités dans les médias. Né le 20 mars 1973 à Tours, il présentait des journaux sur France Info, la radio d'information en continu de Radio France, avant de rejoindre Canal+ et i-TELE en août 2005. L'annonce, début mars, de son arrivée sur TF1 avait suscité une importante vague de réactions. Le président du Club Averroès, Amirouche Laïdi, avait parlé de "sacrée avancée" faisant "l'effet d'une bombe".

Le Collectif des Antillais avait évoqué "un signal fort". Le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, avait estimé que cette nomination était "un très beau symbole", mais que "la bataille de la diversité" serait gagnée "le jour où on se contentera de dire: +C'est un très grand journaliste qui est nommé+". Le Parti socialiste avait espéré que la décision de TF1 ferait "prendre conscience à ses concurrents de la nécessité de promouvoir la diversité".

Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), Dominique Baudis, avait jugé qu'il restait "encore trop d'écart entre la réalité de la société française et sa représentation à l'antenne" des chaînes de télévision. Cette nomination avait suivi une intervention du président de la République lors des émeutes dans les banlieues, en novembre 2005. Jacques Chirac avait demandé aux chaînes publiques et privées de faire un effort en faveur de la représentation de la diversité ethnique du pays sur les écrans.

La nomination d'Harry Roselmack, qui a évincé le journaliste Thomas Hugues de son poste de doublure de PPDA, a également provoqué une partie de chaises musicales au sein du monde télévisuel. Le coup d'envoi a été donné début mai par la journaliste Laurence Ferrari, épouse de Thomas Hugues. Quittant TF1 pour Canal+, où elle présentera à la rentrée une émission politique, Laurence Ferrari avait ainsi abandonné sa fonction de remplaçante de Claire Chazal aux journaux du week-end de la Une.

Après le refus de Mélissa Theuriau, de la chaîne d'info LCI (groupe TF1), de devenir le "joker" de Claire Chazal, TF1 a recruté Anne-Sophie Lapix de la chaîne M6. Cette dernière est ensuite allée chercher sur LCI Nathalie Renoux et... Mélissa Theuriau pour remplacer Anne-Sophie Lapix. En juin, Thomas Hugues quittait TF1 "contraint et forcé", qualifiant son nouveau poste de directeur des magazines de "coquille vide".

A la rentrée, il présentera sur i-TELE la tranche de 18H00 à 19H30. Sur la chaîne concurrente LCI, c'est Harry Roselmack qui présentera le journal de 18H00/18H30.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›