Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mercredi 1 Novembre 2006 à 00:00

Free contraint à fermer son numéro de renseignements 118 818

Le numéro de renseignements téléphoniques en partie gratuit 118 818, lancé par le fournisseur d'accès internet Free, ne répond plus, contraint, selon lui, par la justice à cesser son activité.

"Une société d'édition d'annuaires exploitant un service de renseignements payant a sollicité judiciairement la fermeture de ce service, nous sommes navrés de ne pouvoir donner suite à votre appel", indique un message automatique lorsque l'on compose le 118 818, confirmant une information des Echos. La société Allo Bottin, qui édite le numéro 118 007, avait assigné en référé Free et sa maison-mère Iliad, le 29 mai, au sujet du 118 818, "pour fait de concurrence déloyale, et notamment publicité mensongère, et pour violation de l'interdiction des prix abusivement bas pour son service de renseignements téléphoniques".

Interrogé par l'AFP, Allo Bottin a contesté la teneur du message diffusé par Free: "jamais nous n'avons demandé la fermeture du site", a affirmé une porte-parole de l'entreprise, qui est une société commune de l'opérateur téléphonique belge Belgacom et de l'éditeur français d'annuaires Bottin. Pourtant, selon le jugement, rendu le 15 septembre et dont l'AFP a obtenu copie, Allo Bottin avait bien demandé au tribunal de "faire injonction à la société Free de suspendre l'offre qu'elle propose sur le marché des renseignement téléphoniques, dans les conditions actuelles", mais cette requête a été rejetée.

"Nous avons simplement obtenu gain de cause sur la publicité mensongère et Free a donc été condamné à la cessation immédiate de cette communication mensongère qui disait que le service était gratuit", a expliqué la porte-parole. Allo Bottin a été débouté par la tribunal sur ses accusations de concurrence déloyale, mais le juge a estimé, comme lui, que le 118 818, contrairement à ce qui était annoncé par Free, n'était pas entièrement gratuit, car ni les appels depuis un mobile ni la recherche inversée n'étaient gratuits, par exemple. "On ne peut pas imputer à cette condamnation l'arrêt stratégique de ce service, décidé par Free", a insisté la porte-parole d'Allo Bottin, précisant que Free, qui avait un mois pour faire appel à partir de la notification de sa condamnation, le 27 septembre, n'a entamé aucun recours.

Free a été condamné à payer 7.000 euros de dédommagement à Allo Bottin. Contacté par l'AFP, Free n'a pas souhaité faire de commentaires. Iliad avait lancé le 1er avril le 118 818, numéro de renseignements téléphoniques où l'appel, la recherche de numéros et la mise en relation sont gratuites d'une ligne fixe ou d'une Freebox (téléphonie internet chez Free), alors que la plupart de ces services sont payants chez les autres 118. Il reste donc vingt-six numéros de renseignements téléphoniques en 118 en activité, à la suite de la désactivation, le 3 avril, du 12, numéro historique des renseignements téléphoniques.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Cannes
Avis de concession de service public relative aux prestations de Gestion du service de télévision, de la téléphonie et de l'accès Internet WIFI destinés aux patients du centre hospitalier de Cannes.
» Voir l'avis de concession de service public