Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Mardi 12 Décembre 2006 à 00:00

La navette spatiale américaine Discovery s'est amarrée à l'ISS

La navette spatiale Discovery s'est amarrée lundi à la Station spatiale internationale (ISS) pour une mission de construction d'une complexité sans précédent, dont celle d'un nouveau système de branchement électrique.

"Bienvenue à bord", a déclaré aux occupants de la navette le commandant de l'ISS, l'Américain Mike Lopez-Alegria.

La navette avec ses astronautes - deux femmes et cinq hommes, dont le premier Suédois à voler dans l'espace -, a rejoint la Station au terme d'une course poursuite de près de 48 heures dans l'espace. Près de deux heures après l'amarrage qui s'est effectué au-dessus du Sud-Est asiatique, les sas séparant la navette de la Station ont été ouverts pour permettre aux astronautes de retrouver les occupants de l'ISS. Dès l'entrée des astronautes de Discovery dans l'ISS, une cloche a retenti comme celle d'un navire pour marquer l'arrivée à bord de visiteurs. Les nouveaux et anciens occupants de l'ISS se sont chaleureusement serrés la main, ou se sont donnés l'accolade avant d'entamer des conversations. Ils ont ensuite pris des photos. Le commandant de l'ISS devait ensuite leur faire visiter la Station.

Discovery avait été lancée de Floride samedi soir à l'occasion du premier tir de nuit organisé depuis l'accident de Columbia le 1er février 2003. Il s'agit du troisième rendez-vous d'une navette avec la Station depuis juillet. Le précédent en septembre avec la navette Atlantis avait marqué la reprise de la construction de l'ISS, suspendue après la perte de Columbia. L'amarrage de Discovery et de l'ISS, ayant une masse de respectivement 100 et 240 tonnes et avançant à près de 29.000 km/heure, s'est effectué selon une chorégraphie orbitale très précise et toujours délicate pour maintenir un alignement parfait entre elles. Dans son approche finale, Discovery a rejoint l'ISS à la vitesse de 3 cm à la seconde, manoeuvrée non plus en pilotage automatique mais par le commandant de bord, Mark Polansky.

Peu avant de s'amarrer, il avait fait effectuer une pirouette sur elle-même à la navette qui se trouvait alors à 200 mètres de l'ISS. Cette manoeuvre a permis à deux des trois astronautes de la Station spatiale de prendre quelque 300 photos du ventre de Discovery pour détecter d'éventuels dégâts aux tuiles formant son bouclier thermique. Des images montrent deux tuiles noires avec des traces blanches qui pourraient être des dommages, a indiqué lundi John Shannon, directeur adjoint du programme de la navette. "Ils vont de nouveau examiner ces images et déterminer si des inspections supplémentaires sont nécessaires", a-t-il dit. Durant les huit jours amarrés à la Station sur les douze au total de cette mission --le retour de la navette est prévu le 21 décembre--, les astronautes de Discovery, poursuivront la construction de l'ISS, seul avant-poste de l'espace, crucial pour préparer les futurs vols habités vers Mars et au-delà.

Ces tâches complexes nécessiteront trois sorties orbitales de près de 20 heures au total par deux équipes de deux astronautes. La première est prévue dès mardi avec les astronautes Bob Curbeam et le Suédois Christer Fuglesang pour attacher à l'ISS un segment en aluminium de deux tonnes transporté dans la soute de la navette, et qui permettra d'étendre l'ossature de la Station sur laquelle sera ultérieurement installé notamment le laboratoire européen Columbus. Lors des deux autres sorties orbitales, les astronautes referont tous les branchements électriques de l'ISS pour permettre le transfert de l'électricité qui sera produit désormais par la nouvelle antenne solaire installée en septembre. Cette antenne va permettre de doubler la production électrique actuelle de la Station.

La Nasa prévoit 13 missions pour achever l'ISS d'ici à 2010, année programmée de mise à la retraite des trois navettes.
‹  Actu précédente
Partager :
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public