Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres a affirmé vendredi sur la radio BFM que le plan de lutte gouvernemental contre la piraterie sur internet ne relève pas "du flicage absolu" mais de la défense "de la liberté de création et de la diversité artistique". "Il faut avoir le courage de dire que la liberté absolue doublée de la gratuité, eh bien ça détruit le pluralisme culturel. "Il faut avoir le courage de dire, parfois aux plus jeunes de nos concitoyens : la multiplicité des chanteurs, des acteurs, des films que vous aimez, si on ne fait pas attention, eh bien cette pluralité, elle va voler en éclats, parce que cela fera disparaître un certain nombre d'artistes et ça privera au fond, auteurs, interprètes, compositeurs, acteurs, d'avoir les moyens pour vivre". Le ministre s'est prononcé pour "une offre alternative, attractive, attrayante", afin de "faire en sorte qu'on puisse avoir accès à un maximum d'oeuvres grâce à internet, mais que ça ne foute pas totalement en l'air, au fond, l'activité du cinéma et de la musique". "Ce n'est pas le tout repressif, le flicage absolu, c'est le souhait qu'il y ait des offres qui se créent et que chacun devienne responsable". Le ministre a établi une comparaison avec la protection de l'environnement. "Aujourd'hui chacun comprend que la planète, il faut la défendre", a-t-il dit. "Vis-à-vis de la création artistique et culturelle, c'est la même chose. Si on veut un monde uniforme, sans pluralité, et avec une perte de repères de nos identités et des formes d'expression du terroir jusqu'à celles du pays, en bien, laissons-faire les choses et à ce moment-là ce sera le McDo universel dans tous les domaines. Cela vous pensez-bien que je ne peux pas le laisser faire". "Je ne suis pas un censeur, je suis un défenseur de la liberté de création et de la diversité artistique", a-t-il ajouté. Jeudi, les différents acteurs concernés par la lutte contre la piraterie sur internet se sont mis d'accord sur "un projet de charte d'engagements" qui repose sur trois piliers: "des actions de pédagogie et de sensibilisation", "des actions de dissuasion et la mise en oeuvre d'obstacles concrets contre les adeptes du piratage", ainsi que "le développement et la promotion de l'offre légale de musique en ligne", selon le ministre de l'Economie Nicolas Sarkozy.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public