Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La réforme de la redevance audiovisuelle, dont le principe de l'adossement à la taxe d'habitation a été réaffirmé jeudi par le secrétaire d'Etat au Budget Dominique Bussereau, "menace le financement de l'audiovisuel", ont estimé jeudi FO, SU-Trésor (FDSU), CGT et CFDT. La réforme, dont "le gain économique sera mince", pose "la question du rôle et de la place du service public de l'audiovisuel", ont déclaré les quatre syndicats lors d'une conférence de presse commune. Les syndicats s'inquiètent en outre pour l'emploi des 1.400 salariés actuels du service de la redevance car la réforme prévoit de ne garder que 400 agents du service de contrôle. Pour la CGT, cette réforme "menace le financement de l'audiovisuel public", assuré à 70% par la redevance et dont "le taux de fraude est de 8,57%, soit dans la moyenne européenne". Son représentant, Christophe Delecourt, propose d'asseoir la redevance sur "une extension du système déclaratif", c'est-à-dire sur différents supports et contrats (abonnements à Canal +, câble, etc). Pour FO, la réforme d'un service "qui a fait ses preuves depuis 29 ans" et "dont la productivité a beaucoup progressé" aura "un coût nettement supérieur à celui initialement prévu".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
85,00 €
71,90 €
99,00 €
73,30 €
35,00 €
107,49 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public