Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

L'Algérie tente d'obtenir de la police britannique l'extradition du milliardaire algérien Abdelmoumen Rafik Khalifa, poursuivi en Algérie et réfugié à Londres, selon le directeur du bureau d'Interpol à Alger Farid Bencheikh, cité par la presse. M. Bencheikh, qui s'exprimait en marge d'une visite mardi à Alger du président d'Interpol Jackie Shelby, a affirmé que "le mandat d'arrêt international diffusé par Interpol" contre M. Khalifa "est toujours en vigueur" et que "les négociations avec la police anglaise sont en cours", précise-t-on de même source. Interpol a lancé en août 2003 un avis international requérant l'arrestation du patron du groupe Khalifa, en réponse à une demande algérienne dans une enquête pour blanchiment d'argent. M. Khalifa, président du groupe du même nom en déroute financière, est l'objet de "poursuites judiciaires dans quatorze affaires à caractère commercial et quatre affaires criminelles". Il est sous le coup d'un mandat d'arrêt international d'un tribunal algérien alors qu'un autre l'a déjà condamné par contumace à cinq ans de prison. Les déboires de l'empire Khalifa avaient commencé avec l'arrestation, en février 2003 à l'aéroport d'Alger, de trois de ses cadres en possession d'une mallette contenant deux millions d'euros qu'ils tentaient de sortir frauduleusement du pays. La mise sous contrôle, puis la liquidation de la banque Khalifa Bank, épine dorsale du groupe, a entraîné l'arrêt de Khalifa Airways, qui a dû rendre ses avions en location, interrompant ses dessertes en Algérie, vers l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Les autres filiales sont tombées une à une, notamment deux chaînes de télévision, Khalifa News à Londres, et Khalifa TV à Paris. En avril dernier, la femme de M. Khalifa, qui dirigeait Khalifa Airways, a été mise en examen par un juge d'instruction de Nanterre (Hauts-de-Seine), banlieue parisienne), "pour recel d'abus de biens sociaux". M. Bencheikh a par ailleurs révélé qu'au moins 140 Algériens, dont la plupart se trouvent en Europe, sont recherchés par Interpol, des mandats d'arrêt internationaux ayant été lancés co ntre eux. Ces personnes sont recherchées pour terrorisme et crime organisé, dont blanchiment d'argent et trafic de drogue".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public