Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La chaîne satellitaire Al-Arabiya a dénoncé l'interdiction imposée par les autorités israéliennes à l'un de ses correspondants de se rendre dans les territoires palestiniens. "Al-Arabiya est outragée que l'interdiction d'entrer dans les territoires palestiniens ait été renouvelée par les forces d'occupation israéliennes à l'encontre de Bassem El-Jamal", affirme la chaîne basée à Dubaï dans un communiqué reçu par l'AFP. La chaîne considère "cette interdiction comme contraire à la liberté de la presse et des droits des journalistes à mener librement leur devoir légitime", poursuit le texte. Citoyen britannique, Bassem El-Jamal, s'est vu refuser à trois reprises l'accès aux territoires palestiniens par les autorités israéliennes: deux en avril et la troisième il y a deux semaines, indique la chaîne. Les autorités israéliennes ont évoqué des "raisons de sécurité" lors des deux premières tentatives. Lors de la dernière tentative d'entrée, elles ont indiqué que M. Jamal entretenait des contacts avec des "groupes hostiles" à Israël. "Les autorités israéliennes n'ont, à aucune occasion, fourni d'explications justifiant leur refus", dénonce le texte. Al-Arabiya estime que des programmes, "jugés controversés" par Israël et dont M. Jamal est l'auteur, pourraient être la cause de cette interdiction. L'un de ces programmes portait sur les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa qui comportaient de longs entretiens avec les membres de ce groupe, indique la chaîne. Le groupe palestinien a revendiqué plusieurs attaques contre Israël. "A la lumière de cette flagrante violation de la liberté de la presse, Al-Arabiya appelle les organisations professionnelles et les associations de médias, concernées par la sécurité et les droits professionnels des journalistes dans le monde, de prendre des mesures efficaces pour amener l'occupation israélienne à changer d'attitude envers les journalistes", lance le communiqué. "Nous appelons aussi à la levée immédiate de l'interdiction injuste imposée au journaliste d'Al-Arabiya Bassem El-Jamal", ajoute la chaîne. La chaîne rappelle que l'un de ses correspondants à Bagdad, Majid Hamid est détenu par les forces américaines depuis septembre 2005 "sans que des charges ne soient retenues contre lui et sans que sa famille et ses collègues ne puissent lui rendre visite". Al-Arabiya affirme qu'elle "se réserve le droit de recourir à la justice".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public