Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil d'Etat a confirmé dans un jugement publié vendredi l'interdiction de diffusion en France d'Al-Manar, la chaîne du parti intégriste chiite libanais Hezbollah. Le Conseil d'Etat statuait sur une requête d'avril 2005 de la société éditrice d'Al-Manar, la société libanaise Lebanese Communication Group qui demandait l'annulation de la décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) interdisant en décembre 2004 la diffusion de cette chaîne en France. Dans son jugement, dont l'AFP a eu copie, le Conseil d'Etat a considéré que la société éditrice d'Al-Manar n'était "pas fondée à demander l'annulation de la décision du 17 décembre 2004" du CSA. Le CSA avait résilié ce jour-là la convention de diffusion d'Al-Manar, sanctionnée pour des propos "à connotation antisémite". Cette convention avait été conclue en novembre 2004. La décision du CSA suivait une ordonnance du Conseil d'Etat, qui, le 13 décembre 2004, avait demandé à la société opératrice de satellites Eutelsat, diffusant Al-Manar en France, de cesser sous 48 heures la diffusion de la chaîne. Le Conseil d'Etat avait ordonné l'arrêt de la diffusion de la chaîne après avoir constaté que, "pris dans leur ensemble", les programmes s'inscrivaient "dans une perspective militante" comportant "des connotations antisémites". Sans attendre qu'Eutelsat applique la décision du Conseil d'Etat et bloque le signal de diffusion, Al-Manar avait décidé d'interrompre elle-même ses émissions vers la France le 14 décembre 2004, mais restait bénéficiaire de sa convention du CSA. Cette convention interdisait notamment à Al-Manar les incitations à la haine, à la violence ou à la discrimination.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
99,90 €
92,10 €
71,90 €
74,00 €
85,00 €
119,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public