Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, va lancer dans les prochains mois une réflexion sur la place du cinéma à la télévision, a-t-il annoncé à Lyon. "L'érosion, depuis quelques années déjà, de la diffusion du cinéma français ou européen sur les chaînes de télévision ne peut laisser personne indifférent, en particulier les pouvoirs publics", a déclaré le ministre lors d'une allocution à l'occasion du congrès de la fédération nationale des cinémas français. "Ce n'est pas une question taboue, même si elle peut paraître difficile et paradoxale. En tout cas, je ne peux y rester indifférent (...) Je souhaite donc qu'une réflexion s'engage avec tous, ces prochains mois, sur la place du cinéma à la télévision", a-t-il poursuivi. "Bien sûr, il ne saurait être question pour les pouvoirs publics d'intervenir dans les choix éditoriaux des sociétés de télévision", a également précisé le ministre. France Télévisions a déjà engagé des discussions sur ce sujet, a indiqué M. Donnedieu de Vabres, qui souhaite que leurs résultats figurent dans le contrat d'objectifs et de moyens du groupe, "dont je souhaite l'adoption à la fin de cette année", a-t-il souligné. L'annonce par TF1, début septembre, de sa nouvelle grille de programme, qui prévoit notamment la suppression de la diffusion d'un film cinématographique le dimanche soir avait éveillé de vives inquiétudes dans les métiers du cinéma. Par ailleurs, dans le cadre de la fusion entre les bouquets satellites Canalsat et TPS, le ministre de la Culture a annoncé que "le groupe Canal+ est prêt à compléter les 59 engagements qu'il a pris auprès des pouvoirs publics, par un ensemble d'engagements complémentaires qui constituerait un avenant à l'accord qu'il a signé en mai 2004 avec les professionnels du cinéma". Ces nouveaux engagements permettraient d'adapter "cet accord initial (...) au nouveau contexte de la fusion, avec de nouvelles garanties pour le cinéma dans son ensemble", a-t-il précisé. "Je veillerai à ce que la négociation en cours sur ces engagements complémentaires aboutisse rapidement et dans un sens favorable à l'industrie cinématographique", a-t-il assuré.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public