Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Les syndicats de techniciens de l'audiovisuel SNRT-CGT et FO Communication ont appelé à manifester mardi devant le siège du câblo-opérateur Noos-UPC à Paris, pour protester contre les réductions d'effectifs qui menacent cette société, dans des communiqués publiés lundi. Selon la CGT, 832 postes vont disparaître à la suite de la fusion de Noos-UPC avec Numéricâble, prévue mi-décembre. Noos-UPC a été cédé l'été dernier par le groupe américain Liberty Global au câblo-opérateur luxembourgeois Altice, associé au fonds d'investissement européen Cinven, qui contrôlent Numéricâble. Selon la direction de Noos-UPC, le plan de restructuration ne prévoit qu'une "diminution nette de 678 postes", car 154 nouveaux emplois seront créés, en contrepartie de la "suppression ou externalisation de 832 postes". Le SNRT-CGT et FO Communication appellent leurs adhérents à venir manifester leur soutien devant le siège de Noos-UPC à Paris, mardi à partir de 11H00. FO Communication invite également le personnel de Noos-UPC, dans les différentes agences de la marque, à se mettre en grève et à fermer boutique pour la journée. Un lâcher de 600 ballons, correspondant au nombre d'emplois supprimés en Ile-de-France, est prévu en fin de manifestation. FO avait déjà invité ses militants et les élus locaux à manifester le 27 septembre à Champs-sur-Marne, en région parisienne, un site où 200 emplois doivent disparaître, et 200 ballons avaient été lâchés à cette occasion.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public