Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Direction et syndicats du câblo-opérateur Noos ont discuté des mesures du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) dans l'attente de l'"avis" du comité d'entreprise (CE) sur un projet de suppressions de plusieurs centaines d'emplois, a-t-on appris de source syndicale. Les négociations, qui se poursuivaient en fin de soirée, ont débuté peu après la suspension mercredi matin de la réunion du CE à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) alors qu'une centaine de salariés étaient venus manifester leur opposition à ce projet, selon la CGT. "Nous négocions actuellement avec la direction le montant des indemnités complémentaires à verser aux salariés de l'entreprise dans le cadre du PSE" a déclaré à l'AFP, Claude Terrier (CFE-CGC) affirmant que "tous les syndicats sont présents" à ces négociations. De son côté le SNRT-CGT a affirmé "ne pas participer à ces discussions" qui selon sa responsable, Laurence Pasquet "constituent un véritable délit d'entrave au comité d'entreprise qui n'a toujours pas été consulté sur ce plan social." La CGT a, dès l'ouverture de la réunion, dénoncé dans un déclaration solennelle "ce projet de licenciements collectifs qui, en réalité, touchera un millier d'emplois et (qui) est dépourvu de tout motif économique réel et sérieux." Pour Mme Pasquet, "le rapport de l'expert, désigné par le CE, a mis en évidence la médiocrité d'un projet bâclé, conçu pour être bouclé en quelques semaines, et qui n'est que le point final de celui déjà mis en place en 2002, qui avait abouti aux licenciements de 630 salariés." La direction de Noos, contactée par l'AFP, n'a pas souhaité communiquer dans l'immédiat. Noos avait annoncé début septembre un projet de restructuration concernant, selon la direction, la suppression de 678 postes sur les 1.341 personnes du groupe, FO avançant pour sa part le chiffre de 832 et la CGT d'un millier. Noos avait fusionné en 2005 avec le câblo-opérateur UPC. En juin 2006, les groupes Altice et Cinven, propriétaires d'un autre câblo-opérateur, Numéricâble, ont racheté Noos.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public