Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres a salué le "compromis relativement équilibré" trouvé par les 25 à Bruxelles sur la révision de la directive européenne "Télevision sans frontière" (TSF). Il s'est félicité que la législation soit étendue à tous les services de médias audiovisuels, quel que soit leur support technique et leur mode de diffusion, et que ces services devront contribuer à la "promotion de la diversité culturelle". Il s'agit notamment des services de diffusion à la demande qui sont apparus après l'adoption de la première directive TSF en 1989 et qui n'étaient donc pas couverts. M. Donnedieu de Vabres a en revanche déploré que les règles sur la publicité soient trop assouplies mais a rappelé que la France conservera la capacité d'aller plus loin dans les limitations. "Qu'il n'y ait pas de fausse peur: la directive maintient la possibilité pour les Etats membres de l'UE d'adopter des règles plus strictes", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en marge du conseil des ministres. Il a estimé que la législation sur la publicité dans les médias audiovisuels ne devrait pas évoluer en France. Les 25 Etats membres de l'Union européenne sont parvenus lundi à un laborieux compromis sur la révision de cette directive, lors de la réunion de leurs ministres de la Culture et de la Communication à Bruxelles. Ce compromis n'est qu'une étape, le Parlement européen devant en débattre à son tour en décembre, avant que le sujet revienne aux ministres.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public