Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

Le ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres entend se montrer "exigeant quant aux contenus" avant de signer le contrat d'objectifs et de moyens (COM) de France Télévisions pour la période 2006-2010, dans un entretien au Monde daté de mercredi. Le président de France Télévisions Patrick de Carolis demande une augmentation de son budget de 3% dans le prochain COM. "J'en prends acte. De mon côté, je souhaite que soit pris en compte la nécessité d'un soutien renforcé à la création", indique le ministre. "Ce n'est pas juste une question budgétaire. Je suis exigeant quant aux contenus. A mes yeux, il y a quatre objectifs prioritaires: le soutien à la création audiovisuelle et cinématographique; la place accordée à la culture et au pluralisme de l'information; la diversité de la représentation de la société française; et la place donnée au débat démocratique", explique le ministre. M. Donnedieu de Vabres souhaite aussi que France Télévisions "soit le fer de lance des évolutions technologiques". "Patrick de Carolis a pris des engagements devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel. A lui de les tenir. Je constate des initiatives qui s'inscrivent dans la perspective que j'ai décrite. Mais je ne signerai pas un contrat qui ne correspondrait pas à nos objectifs", avertit le ministre. En juillet 2005, au moment de son élection par le CSA à la tête de France Télévisions, Patrick de Carolis avait indiqué qu'il comptait négocier "un virage stratégique et éditorial au service du mariage de la qualité et de l'audience".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public