Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

D'ici mai 2007, les dispositifs sans fil de courte portée faisant partie de la vie quotidienne comme les télécommandes de portes de garage, les alarmes ou les interphones de surveillance pour bébé pourront utiliser la même fréquence radio partout en Europe. A la suite d'une décision rendue publique jeudi, la Commission et les Etats membres se sont entendus pour libérer certaines bandes de fréquences et les consacrer à ces appareils. Selon la Commission, avec cette harmonisation, qui a demandé plus d'un an de concertation, "la vie sera plus simple dès lors qu'on pourra utiliser le même appareil sans fil à courte portée partout dans l'Union européenne et que les fabricants ne devront plus faire qu'un seul produit pour l'ensemble du marché intérieur". D'ici cinq mois au plus tard, les consommateurs ne seront donc plus obligés de vérifier si tel ou tel appareil peut être utilisé dans tous les Etats membres, pas plus qu'ils ne devront craindre qu'un appareil sans fil acheté dans un pays européen ne fonctionne pas ailleurs, ou qu'il ne perturbe d'autres communications sans fil. La Commission estime la valeur du marché des dispositifs de ce type à 25 milliards d'euros d'ici à 2009. Les fréquences utilisées par les dispositifs d'identification par radiofréquence (RFID) seront également harmonisées. Ces balises ou "étiquettes électroniques" sont de plus en plus utilisées pour suivre le déplacement des personnes, via des bracelets électroniques par exemple, ou des marchandises (logistique, commerce de détail...). D'après certaines estimations, la valeur du marché des services et appareils RFID en Europe (EU-15) atteindra 4 milliards d'euros d'ici à 2010. La Commission espère que cette harmonisation "étaiera le développement de la technologie RFID en Europe" et estime "probable que le secteur du commerce sera l'un des premiers à en tirer parti pour gérer plus efficacement le flux et le stockage des marchandises, et donc à réaliser des économies significatives". A terme, la Commissaire européenne pour la société de l'information Vivianne Reding ambitionne de créer une agence européenne de gestion du spectre des fréquences radioélectriques, afin que l'Europe ne fonctionne plus avec autant de régimes différents que d'Etats-membres. Le système actuel d'attribution des fréquences par les autorités nationales, jugé lent et rigide, freine selon les spécialistes le développement des nouvelles technologies mobiles utilisatrices de ces fréquences.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public