Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

La ministre déléguée à la Coopération et au Développement Brigitte Girardin "comprend tout à fait" que le Niger ait décidé de porter plainte contre l'animateur et écrivain Pascal Sevran pour ses propos "scandaleux" sur la sexualité des Noirs. Interrogé mardi sur Europe 1 sur l'initiative du Niger, Mme Girardin a répondu : "Je comprends tout à fait car ces propos, ces écrits sont tout à fait scandaleux et jettent le discrédit sur tout un continent et aussi sur l'action de la France en matière de développement dans ce continent". Le gouvernement nigérien a annoncé samedi qu'il allait porter plainte contre Pascal Sevran pour un passage contenu dans son dernier livre et repris début décembre dans une interview au quotidien régional Var-Matin. "L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète!", a notamment déclaré l'animateur, dont les propos ont suscité un tollé. "Ce genre de propos absolument inacceptables doivent être sanctionnés", a estimé Mme Girardin, sans toutefois se prononcer sur les mesures adoptées par la chaîne publique France 2, sur laquelle M. Sevran anime une émission de variétés, qui lui a adressé un "sévère avertissement". Défendant par ailleurs la politique de "co-développement" qu'elle veut mettre en oeuvre avec les pays africains, la ministre a estimé qu'on "ne peut pas parler immigration sous l'angle uniquement sécuritaire". "La politique de coopération doit être ciblée sur les pays sources d'immigration clandestine", a-t-elle dit.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public