Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Des médias suisses et belges avançaient des résultats pour la présidentielle française dès 17H30 dimanche, tandis que la blogosphère française usait de tous les subterfuges pour passer le message aux internautes sans rompre l'embargo légal de 20H00. Comme lors du premier tour, le 22 avril, les médias suisses et belges, qui ne sont pas tenus de respecter l'embargo officiel sur les résultats jusqu'à 20H00, heure de fermeture des derniers bureaux de vote, ont diffusé les premières estimations des sondeurs dès 17H30.
Pour éviter l'encombrement et le blocage de leurs sites provoqué il y a quinze jours par une affluence massive, ces médias ont dopé leurs serveurs et allégé leur interface, en supprimant photos, liens de navigation et en se contentant d'une simple page d'accueil. Côté français, les blogs et sites les plus influents se sont montrés beaucoup plus audacieux qu'au premier tour, où tous avaient strictement respecté l'embargo. Certains tentaient en effet de faire comprendre le résultat avec des insinuations très claires, sans toutefois donner de chiffres ni citer le nom du vainqueur. La loi française interdit en effet toute publication de tendances ou commentaires avant la fermeture des bureaux de vote, à 20H00 locales. Cette obligation de ne pas publier de sondages ou de tendances avant la fermeture des bureaux de vote pour ne pas influencer les derniers électeurs s'impose à l'ensemble des médias de droit français, y compris aux internautes.
Voici un montage fait par Aurélien Pécot qui vous permet de voir les annonces faites par toutes les chaînes à 20h de TF1 à M6 en passant par Canal +, France 2 et France 3 ! Toutes les chaînes d'un seul coup d'oeil.

La soirée consacrée au second tour de la présidentielle a été regardée dimanche soir par plus de 18 millions de
téléspectateurs sur les six chaînes hertziennes (TF1, France 2, France 3, Canal+, Arte et M6), selon les chiffres de Médiamétrie par ces chaînes. Au premier tour, le 22 avril, les six chaînes hertziennes avaient rassemblé
quelque 19 millions de téléspectateurs.TF1 est arrivée en tête, avec en moyenne 9,012 millions de téléspectateurs,
soit une part d'audience de 37,6%. Lors de la soirée, présentée par Patrick Poivre d'Arvor et Claire Chazal, la chaîne a enregistré un pic d'audience de 17 millions de personnes à 20H06.
France 2 a réuni sur l'ensemble de la soirée 4,421 millions de personnes (21,3% de part d'audience), avec un pic entre 20h00 et 20h45 à 7,9 millions. La soirée était présentée par Elise Lucet et David Pujadas. En première partie de soirée quelque 1,644 millions de personnes ont regardé France 3, au cours d'une soirée animée par Audrey Pulvar et Louis Laforge. Après la diffusion d'un film ("Jo"), entre 21H15 et 22H40, 1,077 millions de téléspectateurs ont continué de suivre la soirée électorale qui s'est poursuivie au-delà de minuit.
Sur Canal+, la tranche consacrée à l'élection, de 19H25 à 21H00, a attiré 1,587 millions de télespectateurs en moyenne, soit une part d'audience de 5,8%. Cette tranche, présentée par Laurence Ferrari, était diffusée en clair.
Les seuls "Guignols" (diffusés entre 19H40 et 20H05) ont été regardés par 2,947 millions de personnes, soit une part d'audience de 11%.
Sur M6, l'émission diffusée de 19H45 à 20H20 a été regardée par 1,3 million de télespectateurs, soit une part d'audience moyenne de 4,6%. "T'empêches tout le monde de dormir", l'émission de Marc-Olivier Fogiel consacrée au 2è tour et
diffusée après un film, de 22H20 jusqu'à 1H15, a attiré 1,25 million de personnes, soit une part d'audience de 10,9%.
Arte a comptabilisé de son côté 396.760 téléspectateurs, soit une part d'audience de 1,4% pour son édition spéciale de 19H45, présentée par William Irigoyen.
Les chaînes d'information en continu LCI, i-TELE et BFM TV avaient également organisé des soirées électorales.
Le débat télévisé d'entre-deux-tours entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal avait réuni plus de 20 millions de personnes le 2 mai.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public