Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Vladimir Luxuria, qui fut durant deux ans le premier travesti élu député pour le parti italien Refondation communiste (PRC), a remporté lundi soir grâce aux votes des téléspectateurs la finale du jeu de télé-réalité "L'Ile des célébrités" de la chaîne de télévision publique Rai2. Durant dix semaines Luxuria, de son vrai nom Wladimiro Guadagno, 43 ans, le plus célèbre travesti de la Péninsule, a du vivre en autarcie sur des plages du Honduras en compagnie d'autres "naufragés" célèbres comme lui auxquels le public l'a finalement préféré. "J'ai admiré sa capacité de défier les préjugés de ses compagnons. Au début, ses camarades du parti et les électeurs de Refondation communiste n'ont sans doute pas apprécié de voir leur ancien député en bikini mais le public a récompensé son choix", a déclaré Giorgio Gori, le producteur de l'émission. Luxuria a décidé de reverser la moitié de son prix de 100.000 euros à l'Unicef "parce que je n'aurai pas d'enfant mais je veux aider des enfants défavorisés", a-t-elle déclaré. Né homme mais se vivant en femme, l'acteur et comédien icône du mouvement gay de la Péninsule s'était laissé convaincre à 40 ans par le chef du PRC, Fausto Bertinotti, de représenter son parti pour les législatives du 9 avril 2006 à Rome, une circonscription qui lui assurait un siège de député. Luxuria, qui milite notamment pour l'adoption en Italie d'un Pacte civil de solidarité (Pacs) à la française, n'a pas été réélue aux législatives d'avril 2008.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
71,30 €
74,45 €
92,10 €
79,99 €
64,50 €
99,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHR Metz Thionville
Concession de service public pour la gestion et l'exploitation du service de télévision, téléphone et multimédia aux patients pour le CHR de Metz-Thionville, le CH de Briey et le CH de Boulay.
» Voir l'avis de concession de service public