Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Internet fait des mécontents en Algérie

Les perturbations fréquentes de la connexion ADSL exaspèrent les internautes algériens. Les abonnés de l'opérateur historique se plaignent surtout de la chute du débit durant les heures de pointe sur la Toile. Des centaines de commentaires sont envoyés par les internautes pour dénoncer la qualité de service jugée «médiocre » par la plupart des signataires. « On veut une connexion de qualité », écrit cet internaute. Un autre ajoute : « La connexion est catastrophique (...). Tous les pays avancent, nous on revient en arrière ». Un troisième parle d'une grave chute de débit durant tous les soirs et jusqu'à des heures très tardives. Du côté d'Algérie Télécom, on justifie ces perturbations fréquentes de la connexion ADSL par une saturation de la bande passante. La demande actuelle dépasse largement les capacités d'Algérie Télécom en dépit des investissements colossaux consentis par l'opérateur pour améliorer ses prestations. Le problème a commencé en fait en avril 2008, suite à la décision de l'ancien ministre de la Poste et des Technolo-gies de l'information et de la communication de réduire de moitié les tarifs de la connexion ADSL. Conséquence directe de cette démocratisation des prix : la demande sur le net a carrément explosé en Algérie. La réduction de 50% des tarifs de la connexion ADSL, décidée le 20 avril 2008, a permis au grand public de bénéficier de ce service mais au détriment de la qualité de service. Cette politique de promotion de l'usage de l'internet au profit du grand public a également fait subir des pertes aux opérateurs publics et privés de haut débit. La perturbation de la connexion est due essentiellement au fait que le nombre de connectés est supérieur aux capacités de la bande passante. L 'installation de nouveaux équipements pour améliorer les capacités de la bande passante est désormais nécessaire. Le ministre de la Poste et des TIC, Hamid Bessalah, a reconnu d'ailleurs fin octobre dernier l'existence de contraintes engendrant des dérangements fréquents. Il a expliqué que le goulot d'étranglement se situe au niveau du réseau d'accès, qui représente plus du tiers des investissements. A noter que le nombre de lignes d'accès internet ADSL, qui est actuellement de 400.000 lignes, atteindra 1,2 million abonnés dès la fin de cette année. Plus de 700.000 nouveaux abonnés se sont ainsi connectés à la grande toile en 2009.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public