Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le dixième anniversaire de la mort du compositeur-ornithologue français Olivier Messiaen est célébré de diverses manières cette année et notamment par la diffusion sur ARTE d'un film portrait inédit d'Olivier Mille, "La liturgie de cristal", diffusé le 24 avril à 21H40. L'abondante production de ce créateur majeur du 20ème siècle (né en 1908), déjà jouée de son vivant, ne connaît pas de purgatoire et de nouvelles générations d'interprètes s'en saisissent. Le prouve, entre autre, la publication cette année, par exemple chez DGG, de l'intégrale de son oeuvre pour orgue par Olivier Latry et ce nouvel enregistrement de "Transfiguration de notre seigneur Jésus-Christ" par le Philharmonique de Radio France, le pianiste Roger Muraro et le chef Myung-Whun Chung. Dans un coffret de sept CD, Roger Muraro a réuni par ailleurs son interprétation de l'intrégrale de l'oeuvre pour piano seul de Messiaen chez ACCORD. Olivier Mille pour son film a réuni des documents d'archives, entretiens et extraits musicaux, afin de mieux cerner la riche personnalité d'un homme qui a traversé son siècle, habité par une solide foi catholique et émerveillé par les richesses de la nature (il y passait des heures à noter les chants d'oiseaux), de la pensée et du savoir. Symboliquement d'ailleurs, ce portrait filmé s'ouvre sur le spectacle de canyons escarpés de l'Utah dans l'ouest américain où une montagne s'appelle "Mont Messiaen" et s'achève sur des images de son opéra "Saint-François d'Assise" à la musique flamboyante dans la mise en scène de Peter Sellars du Festival de Salzbourg. A côté de la biographie de Messiaen, le film livre des clefs pour mieux apprécier, ce qui fait l'originalité et la sincérité de sa musique, avec en son centre l'univers de la religion. Le rayonnement de son enseignement est aussi évoqué, de même que l'intérêt porté à ses compositions d'abord par ses premiers disciples, sa femme la pianiste Yvonne Loriod et le chef et compositeur Pierre Boulez, puis par les nouvelles générations les pianistes Pierre-Laurent Aymard et Nicolas Angelich, le chef Kent Nagano, la Junge Deutsche Philharmonie etc...
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public