Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Fini le maquillage et...la musique

Le chef de la télévision d'Etat iranienne Ezatollah Zarghami a proscrit le maquillage des femmes ainsi que "trop de musique" à l'antenne, ont rapporté plusieurs medias iraniens.Selon le quotidien Etemad, proche des réformateurs, et l'agence Fars, M. Zarghami a déclaré lors d'une réunion avec les directeurs de la télévision que "le maquillage des femmes dans les émissions de télévision est illégal et contraire à la loi islamique". "Aucun cas ne doit se produire", a-t-il ajouté. Le patron de la télévision iranienne a également demandé que soient évitées "les plaisanteries choquantes entre hommes et femmes, à la télévision comme à la radio", et il a recommandé que les femmes invitées soient "de préférence" reçues par des femmes.M. Zarghami a été reconduit en novembre pour un deuxième mandat de cinq ans à la tête de la télévision d'Etat par le Guide de la république islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, qui lui a demandé expressément de veiller au respect de la religion et de la "moralité".

M. Zarghami, ancien responsable du corps des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique du régime islamique, a également demandé à son équipe de réduire la place de la musique dans les émissions, selon les mêmes sources.

"Il semble qu'il y ait trop de musique dans toutes les émissions de télévision", a-t-il expliqué en évoquant le cas "d'émissions de discussions" ponctuées d'une "musique anormale".

Tout en se défendant de vouloir imiter l'occident, il a pris en exemple la musique "excellente et calme" de certains films occidentaux, et estimé que "l'amélioration de la musique et la réduction de sa place" devaient être une priorité de la télévision iranienne.

La télévision d'Etat iranienne, qui a le monopole de diffusion en Iran, compte 8 chaînes télévisées et 15 stations de radio.

Elle a vécu, depuis la révolution islamique, diverses périodes de plus ou moins grande liberté dans le code vestimentaire des femmes, qui ne doivent pas montrer leurs cheveux mais étaient autorisées à se maquiller dans une certaine mesure.

Confrontée à la concurrence des télévisions étrangères diffusées par satellite ou par internet, la télévision d'Etat a fait ces dernières années des efforts pour rendre ses programmes plus attractifs.

Mais elle reste sous stricte surveillance. "Vous devez veiller à ce que rien d'inapproprié ne se produise" à l'antenne, a déclaré M. Zarghani à ses subordonnés.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
349,90 €
405,00 €
426,27 €
746,11 €
59,99 €
8,99 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public