Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le signal de la télévision publique RTI n'apparaît plus sur le satellite Intelsat

Selon le site de Reporters sans frontières depuis le 24 décembre 2010, dans l'après-midi, La Première, principale chaîne de télévision du groupe public Radio-Télévision Ivoirienne (RTI), n'était plus disponible en France, ni en Afrique où elle est rediffusée par le bouquet Canal + Horizon.

Il semblerait que ceci soit consécutif au brouillage ou à la coupure de la fréquence satellitaire. La RTI est habituellement présente sur le satellite Intelsat 903, opéré par la société américaine Intelsat, ce qui lui permet d'être rediffusée dans les provinces de Côte d'Ivoire, ailleurs en Afrique ainsi qu'en Europe. L'émetteur hertzien d'Abidjan continue de fonctionner normalement.

Interrogé par Reporters sans frontières, Félicien Koffi, directeur de La Première, a déclaré : "Nous sommes en règle avec Intelsat. Le problème ne peut pas venir de là. Nous ne savons pas qui est à l'origine de cette mesure, mais s'il s'agit d'une tentative de nous isoler, nous ne pouvons que la déplorer".

Même si Reporters sans frontières s'inquiète du comportement de la RTI, qui depuis quelques semaines se révèle être plutôt un instrument de propagande aux mains d'un camp qu'un média de service public, l'organisation considère que le brouillage ou tout acte visant à empêcher la diffusion d'un média ne constituent jamais une réponse adaptée et condamne les entraves à la liberté de la presse.

Source : rsf.org

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de délégation de service public
Hôpital d'Instruction des Armées Legouest : Avis de concession relatif à la gestion des services de téléphonie, de location de télévision et, en option, d'accès à internet.
» Consulter l'avis d'attribution