Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le ministre de la Culture et de la Communication Jean-Jacques Aillagon a plaidé pour la diversité culturelle, déclarant en particulier vouloir "renforcer" la télévision publique et réussir la télévision numérique terrestre. M. Aillagon a présenté au Conseil des ministres une communication sur la diversité culturelle, mais n'a rien dit sur une éventuelle hausse de la redevance télé. En pleines vacances, début août, M. Aillagon s'était prononcé pour une hausse de 3 % de cette taxe, prenant le contre-pied de la volonté du gouvernement de baisser les prélèvements obligatoires. En rendant compte des travaux du Conseil, le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé a rappelé la "nécessité d'avoir une réflexion sur le service public de l'audiovisuel". Il a réitéré que le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin et le gouvernement étaient "extrêmement attentifs à la préservation du pouvoir d'achat des ménages" modestes. Pour M. Aillagon, pour assurer une meilleure diversité culturelle, il faut "élargir l'offre de médias et de contenus, en renforçant le service public de la télévision, en réussissant le lancement de la télévision numérique terrestre" (TNT). L'ancien président de Radio France Michel Boyon doit rendre fin octobre au plus tard un rapport sur le projet controversé de TNT, mais que le candidat Jacques Chirac avait défendu. M. Aillagon a aussi rappelé que le gouvernement avait mis à l'étude une chaîne d'informations internationales en français sous l'égide du ministère des Affaires étrangères. Selon M. Copé, le président Jacques Chirac est intervenu pour rappeler "toute l'importance que la France attachait à cette idée de diversité culturelle". Celle-ci passe notamment, a dit le ministre de la Culture, par "le soutien aux industries culturelles" comme le cinéma, la musique et l'édition. Le porte-parole a rappelé que le gouvernement suivait de près le dossier du géant français Vivendi Universal (VU) confronté à une dette record de 35 milliards d'euros. "Le gouvernement considère avec une extrême attention le devenir de certaines maisons que les Français tiennent à juste titre comme une part du patrimoine culturel et intellectuel", a dit M. Copé dans une référence à la chaîne Canal Plus, division fortement endettée de VU et dont les filiales étrangères doivent être vendues. La France doit aussi être "promoteur de la diversité dans le monde", a insisté le porte-parole, soulignant que le gouvernement considérait cela comme "prioritaire". Il a ainsi affirmé la nécessité de maintenir le statut du français comme langue internationale, celle d'un apprentissage obligatoire d'au moins deux langues vivantes et a cité la tenue en 2003 des Assises nationales des langues de France "pour évoquer la pérennité des langues régionales".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public