Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par CP, le

L'Allemagne passe au DVB-T2

Une nouvelle page dans l'histoire de la télévision allemande s'est écrite dans la nuit de mardi à mercredi avec la transition vers la norme DVB-T2.

Environ 350 stations de 60 localisations ont ainsi commuté vers le signal numérique terrestre en haute définition, « comme prévu et sans aucun problème » affirment les autorités, même si la migration ne sera complètement achevée qu’en 2019 puisque cette opération touche près de 3,4 millions de foyers allemands qui reçoivent les émissions de télévision par voie terrestre.

Les téléspectateurs allemands peuvent ainsi désormais recevoir une quarantaine de chaînes publiques et privées en DVB-T2 – pour ces dernières, transmises via le bouquet Freenet, il faudra débourser 69 euros par an ou 5,75 euros/mois – en s'équipant d’un nouveau décodeur ou d'un nouveau téléviseur déjà prêt pour la réception.

Rappelons qu'en France, le CSA envisageait la création d'un multiplexe DVB-T2 sur le territoire français en 2018, comme nous l’avions indiqué dans cet article mais n'envisage pas le tout DVB-T2 avant 2024, au mieux !

Quoi qu’il en soit, cette transition en Allemagne ne ravit pas forcément les foyers français limitrophes habitués à suivre les émissions allemandes, désormais incapables de recevoir les « nouvelles » chaînes sans un nouveau décodeur...

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
24,75 €
19,90 €
25,99 €
34,90 €
67,62 €
19,95 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier d'Avignon
Avis de concession de service public relative aux prestations de service de restauration rapide, d'un point presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires destinés aux patients du centre hospitalier d'Avignon.
» Voir l'avis de concession de service public