Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS
Par Amine ALLAM, le

Nessma TV et Al-Hiwar Ettounsi sanctionnées pour "publicité politique" en Tunisie

Le conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) en Tunisie a infligé des amendes à l'encontre des chaînes de télévision privées Nessma TV et Al-Hiwar Ettounsi pour diffusion d'une "publicité politique", rapportent des médias locaux.

Nessma TV est épinglée pour avoir diffusé une publicité politique au profit du candidat à la présidentielle Nabil Karoui et pour la "campagne de manipulation qu'elle mène contre le candidat Kais Saied".

Dans un communiqué, l'instance explique que l'émission "Ness Nessma" du 24 septembre 2019 a diffusé une photo de Kais Saied, qualifié au second tour de la présidentielle, accompagnée du slogan du parti Ennahdha. Le présentateur de l'émission disant que Saied était le candidat de ce parti.Selon le gendarme de l'audiovisuel, cette décision s'appuie sur les dispositions des articles 45 et 46 du décret-loi N 2011-116 du 2 novembre 2011, relatif à la liberté de la communication audiovisuelle et portant création de la HAICA.

La HAICA rappelle que le 14 septembre dernier, le conseil de l'instance a décidé d'infliger une amende de 40 mille dinars à Nessma TV pour avoir fait de la "publicité politique" au candidat à l'élection présidentielle Nabil Karoui.

Pour Al-hiwar Ettounsi, la HAICA explique, dans un communiqué que cette infraction a été relevée lors d'une émission consacrée à la couverture de l'élection présidentielle intitulée "la présidentielle aujourd'hui" et diffusée le 15 septembre dernier sur la chaîne Al-Hiwar Ettounsi. La présentatrice de l'émission avait annoncé à la fin du programme la diffusion d'un reportage consacré aux biographies des candidats à la présidentielle anticipée.

Ces biographies ont été présentées selon le classement du dépôt des dossiers de candidature lors de la période du silence électoral établi par le calendrier de la présidentielle 2019.

A rappeler que la HAICA a infligé à d'autres médias tunisiens des amendes durant la campagne électorale pour la présidentielle du 15 septembre, pour notamment la "diffusion de la publicité politique".

Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public