Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Les dirigeants de France Télévisions, de TV5 et de RFI vont "dans les prochaines semaines présenter un projet commun de chaîne autonome d'information à vocation internationale" en association également avec Arte et RFO, a annoncé l'Assemblée nationale dans un communiqué. Lors d'une audition à l'Assemblée nationale, "ils ont déclaré être ouverts à des partenariats avec l'AFP ainsi que des producteurs et opérateurs audiovisuels privés. Ils sont par ailleurs prêts à étudier différentes options en fonction du cahier des charges qui doit être défini par les autorités politiques", ajoute le communiqué. Dans le cadre de cette chaîne, France Télévisions, Arte, TV5-CFI, RFO et RFI "réuniraient leurs compétences et leur savoir-faire", précise le communiqué. Ghislain Achard, directeur général délégué du groupe France Télévisions, Serge Adda, Pdg de TV5 Monde, et Jean-Paul Cluzel, Pdg de Radio France Internationale (RFI), étaient auditionnés conjointement par la Mission d'information commune sur la création d'une télévision française d'information à vocation internationale, dite "CNN à la française". La Mission "contribuera à la définition de ce cahier des charges en présentant ses préconisations en juin 2003 afin qu'elles puissent trouver une traduction dans le projet de loi de finances pour 2004", ajoute le communiqué. Le ministère des Affaires étrangères, qui pilote ce projet au niveau gouvernemental, a confié fin 2002 à un diplomate, Philippe Baudillon, une mission technique de trois mois pour examiner la question de l'éventuelle création de cette chaîne. Le président de la République Jacques Chirac avait plaidé en février 2002 pour la création d'une "grande chaîne d'information internationale en français, capable de rivaliser avec la BBC ou CNN". Au cours des voeux de la presse à l'Elysée le 9 janvier 2003, M. Chirac a évoqué à ce titre son "désir de voir la France davantage présente dans la bataille des images". Le lendemain, M. Cluzel avait estimé que cette chaîne devait émettre non seulement en français, mais aussi dans un certain nombre de langues étrangères, dont l'anglais et l'arabe, "au vu de l'importance géopolitique évidente des populations musulmanes ou d'origine musulmane pour l'avenir de la paix dans le monde et les chances d'une intégration réussie dans nos sociétés occidentales". En novembre, le ministre de la Culture et de la Communication, M. Jean-Jacques Aillagon, avait indiqué de son côté que France Télévisions devait être le "support opérationnel" de la future chaîne d'information continue française. Le ministre avait justifié ce choix par le "trop grand nombre d'opérateurs dans le domaine de la radio et de la télévision" et le souci de ne "pas démultiplier le nombre des sociétés publiques opératrices".
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public