Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Société des journalistes (SDJ) de France 2, qui a rencontré vendredi le PDG de France Télévision, Patrick de Carolis, a estimé samedi que le président du groupe public "semble avoir pris la mesure du malaise de la rédaction". "Le président s'est montré attentif au diagnostic exposé par la Société des journalistes. Il semble avoir pris la mesure du malaise de la rédaction, découvrant l'existence de certains dysfonctionnements", a indiqué la SDJ dans un communiqué. Concernant le recrutement par France 2 de Laurent Delahousse, transfuge de M6, Patrick de Carolis a assuré, selon la SDJ, qu'"il s'agit d'un cas exceptionnel, répondant au retrait de Carole Gaessler du poste de joker du journal de 20H00". Le PDG de France Télévisions a affirmé qu'"il n'y aura pas d'autres transferts de présentateur", rapporte la Société des journalistes. L'arrivée de Laurent Delahousse comme "joker" de David Pujadas au 20h00 avait suscité un tollé au sein de la rédaction, les journalistes de la chaîne regrettant que ce poste n'ait pas été confié à un journaliste de la rédaction. En outre, Laurent Delahousse s'est vu confié un magazine, dépendant de la direction des programmes et non de l'information, qui sera réalisé entièrement en externe. Selon la SDJ, Patrick de Carolis a insisté sur le fait que "l'émission de Laurent Delahousse ne doit pas fragiliser les magazines de la rédaction". Selon la SDJ, Patrick de Carolis a précisé qu'"il voulait se donner le temps de la réflexion et qu'il entendait mener une série de discussions avec la direction de l'Information". "Il s'engage à consulter à nouveau la SDJ dans les jours prochains et rencontrera la rédaction mardi 13 juin, à 11H00", a précisé la SDJ. Selon la Société des journalistes qui entend rester "vigilante", "le président s'attache à régler les problèmes suivants: la promotion interne, l'animation de la rédaction, les passerelles avec les magazines, la formation continue et l'accès à l'antenne pour la présentation". "La réponse apportée doit être à la hauteur de la crise de confiance avec la direction de l'information" (Arlette Chabot, directrice de l'information de France 2, ndlr), a prévenu la SDJ.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Produits relatifs
90,90 €
71,90 €
75,50 €
99,00 €
30,00 €
73,30 €
  
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public