Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé le lancement de la deuxième phase de l'appel d'offres concernant les droits télévisuels pour la Ligue 1 pour la période 2008-2012, précisant que l'examen des offres financières des différents candidats aurait lieu mercredi. La LFP a décidé d'ouvrir cette deuxième phase de l'appel d'offres après avoir décidé, le jeudi 31 janvier, de n'attribuer aucun lot lors de la première phase, en faisant valoir le principe du "prix de réserve" qui n'avait pas été atteint. "Dans le cadre de cette procédure +rapide+ prévue dans le règlement de l'appel à candidatures, les 12 lots seront remis en vente de manière successive, comme lors de la première phase", a indiqué la LFP. "Cette deuxième étape n'est ouverte qu'aux candidats qui ont formulé des offres qualitatives lors de la première phase", a précisé la Ligue. "Il est rappelé que, pour cette deuxième phase il n'y a plus de prix de réserve, et que des attributions définitives peuvent éventuellement être prononcées en faveur du ou des +mieux-disant+ par le comité ad hoc de la LFP, sous réserve de ratification ultérieure par le Conseil d'Administration", a conclu la LFP. Neuf candidats, Canal Plus, Orange, France Télévisions, TF1, M6, SFR, le site français d'échanges de vidéo Daily Motion, Direct 8 et Eurosport avaient déposé une offre pour obtenir l'un des douze lots mis aux enchères. Lutte serrée entre Canal Plus et Orange Pour obtenir un maintien, voire un accroissement, des revenus issus des droits par rapport à la période qui s'achève, la LFP avait choisi de morceler son offre en douze lots: trois lots Premium, trois lots fans, cinq lots magazine (dont un multiplex et un pour la vidéo à la demande, VOD) et un lot pour la téléphonie mobile. Lors de la deuxième phase, la lutte s'annonce particulièrement serrée entre Canal Plus, diffuseur de la Ligue 1 depuis 1984, et l'opérateur Orange, nouveau venu dans le "monde" des droits du football, qui se disputent les lots principaux (Premium), donnant droit à la diffusion de matches en direct. Canal Plus, qui détient l'essentiel des droits de la Ligue 1, verse 600 M EUR par an pour la période 2005-2008, mais la chaîne cryptée s'est lancée dans une grande campagne, y compris juridique, contre la LFP pour aboutir à une baisse substantielle des droits.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public