Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Icon Facebook Icon Twitter Icon LinkedIn
Bouton Newsletter TS

France Télécom ne va pas atteindre son objectif de raccorder un million de foyers à la fibre pour la fin de cette année, en raison "du flou réglementaire", a indiqué Didier Lombard, le PDG du groupe de télécoms, dans une interview parue dans La Tribune. "Nous avions prévu de raccorder un million de foyers à la fin de 2008. Nous serons en dessous à cause du flou réglementaire", a-t-il indiqué. "L'objectif de quatre millions (d'ici 2012) paraît faisable si Orange, Vivendi, la maison mère de SFR, ou d'autres se mettent à investir. Mais des complexités ont été introduites et je ne sais pas où nous allons", a déploré M. Lombard, sans plus de détails. "Nous attendons" de l'Etat qu'il "clarifie le cadre réglementaire", a insisté M. Lombard. "Nous en avons besoin pour pouvoir engager des sommes importantes dans ce déploiement", a-t-il ajouté. "Il y a un tel maquis réglementaire du fait de toutes les autorités qui interviennent, qu'il ne faut pas avoir froid aux yeux pour déployer de la fibre optique aujourd'hui dans les immeubles", a-t-il dit. Le secrétariat d'Etat à l'Economie numérique avait indiqué le 23 octobre qu'un accord sur le déploiement de la fibre optique, technologie qui permet le très haut débit, était "en bonne voie" et pourrait être finalisé "sous une quinzaine de jours". Deux expérimentations, dans des zones encore non définies, devraient être organisées durant trois ou quatre mois pour tester les deux modèles qui opposent les opérateurs: le mono-fibre et le multi-fibre, en fonction du nombre de fibres amenées dans les logements. Les opérateurs doivent investir quelque dix milliards d'euros pour le déploiement de la fibre.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public