Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Facebook Télé Satellite & Numérique Twitter Télé Satellite & Numérique Newsletter Télé Satellite & Numérique

BFM TV prend acte que le groupe Canal+ reconnaît imposer I Télé aux abonnés CanalSat

Suite à la conférence de presse au cours de laquelle BFM TV a démontré comment CanalSat avantage la chaîne I Télé, en l'exposant de manière automatique et prioritaire à l'allumage des décodeurs, le Groupe Canal + a publié un communiqué. Le groupe y affirme qu'il mène une "opération marketing" auprès d'une "fraction de ses abonnés" alors même que Canal+ Distribution, la maison mère de CanalSat, doit appliquer, au regard de ses obligations, le principe de neutralité en ne privilégiant aucune des chaînes qu'elle distribue. Ce mélange des genres au sein du groupe Canal+ est inacceptable sur le plan éthique. L'affirmation que ce mécanisme, auquel il n'a pas été mis fin à l'heure actuelle, ne concernerait qu'une faible partie des abonnés est d'autant plus fausse que les abonnés de CanalSat via le satellite représentent 88% des abonnés CanalSat soit près de 4 millions de foyers et plus de 11 millions de téléspectateurs (source : GFK-Médiamétrie, la Référence des Equipements Multimédias, Juillet - Septembre 2009). En donnant des chiffres aussi erronés qu'inédits, en comparant de manière anormale des foyers et des téléspectateurs, le groupe Canal + cherche à justifier l'inacceptable. Il minore l'impact de son "opération marketing" qui serait "sans incidence sur le marché publicitaire". A quoi bon engager des opérations marketing si ce n'est pour gagner des téléspectateurs ? Seule serait concernée une "faible proportion" qui éteint régulièrement son décodeur. Or, cette affirmation serait aisément démentie par les chiffres d'audience de Médiamétrie sur le segment précis des abonnés CanalSat. Elle est également en totale contradiction avec les plaintes d'un grand nombre d'abonnés CanalSat sur les forums Internet, notamment sur ceux de CanalSat. En effet, en vérité, on tombe sur I Tele dans tous les cas, qu'on ait éteint son décodeur ou qu'on l'ait simplement mis en veille, y compris lorsque depuis sa télécommande on appuie sur le numéro d'une chaîne précise à l'allumage du décodeur. Tous les abonnés satellite à CanalSat sont bien devenus des téléspectateurs forcés d'I Télé. En affirmant qu'il est "libre de sa politique commerciale", le groupe Canal+ cherche à s'affranchir des lois qui encadrent son activité et notamment de l'article 17-1 de la loi du 30 septembre 1986 qui consacre le « caractère objectif, équitable et non discriminatoire des conditions de la mise à disposition du public de l'offre de programmes ». C'est, pour les téléspectateurs et pour le paysage audiovisuel français, une menace très grave pour la diversité des opérateurs.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre Hospitalier de Douai
Exploitation d'un service de restauration rapide, de points presse, d'une boutique et de distributeurs automatiques de denrées alimentaires au Centre Hospitalier de Douai.
» Voir l'avis de concession de service public