Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'histoire des radios et des télévisions françaises est étroitement liée à celle de la capitale, comme en témoigne l'exposition gratuite "Paris sur les ondes" organisée par l'Institut national de l'audiovisuel (INA) et la Mairie de de Paris, qui débute mardi à l'Hôtel de Ville. Grâce aux oreillettes mises à disposition à l'entrée, le visiteur peut se brancher sur de nombreuses prises et écouter plusieurs heures de reportages audio ou vidéo qui s'étalent sur une période de 70 ans. Ces extraits sont choisis dans le patrimoine audiovisuel français conservé par l'INA (info, fiction, variétés...). Le visiteur peut ainsi découvrir ou redécouvrir au gré de sa promenade l'interview radiodiffusé d'un homme soigné - et sauvé - lorsqu'il était petit garçon par Louis Pasteur, visionner le quartier où Serge Gainsbourg a passé son enfance, revisité par l'artiste, ou encore voir l'architecte Le Corbusier expliquer en 1957 ses solutions pour l'urbanisme parisien, avec la suggestion d'un quartier d'affaires avec des immeubles en hauteur au bord de la capitale. La manifestation se divise en deux "espaces", "Paris à ciel ouvert" et "Paris, coulisses des médias". Elle s'ouvre sur une reproduction de la Tour Eiffel surplombant des écrans où défilent des images liées au monument-antenne, tandis qu'un peu plus loin sont projetés au sol des événements qui se sont déroulés autour de l'Arc de triomphe. Selon Nathalie Crinière, scénographe de l'exposition, le visiteur est invité "à voir les Parisiens chez eux, après à se mettre en position de technicien, derrière une caméra, puis en position de spectateur dans un studio de variétés", où il entend Reggiani, Nougaro, Dutronc et bien d'autres chanter Paris. Puis il s'asseoit, et sans qu'il le sache "les visiteurs qui passent derrière lui le voient alors que lui reste derrière le miroir. Pour nous c'est l'évocation du journal télé", explique-t-elle. De même, au détour d'un couloir, le visiteur a la surprise de se voir lui-même sur un écran parmi les passants des Champs-Élysées, grâce à une technique d'incrustation. Par ailleurs, une série de vitrines mettent en scène le matériel à travers les âges, comme les supports magnétiques ou numériques, ou l'équipement, du poste de réception à galène à l'écran plasma. (Salon d'accueil de l'Hôtel de Ville de Paris, 29, rue de Rivoli 75004 Paris. Tous les jours, sauf dimanches et fêtes, de 10h00 à 19h00, jusqu'au 12 février).
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public