Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

"Central Nuit", nouvelle série policière de France 2, rejoint la cohorte des "polars" télévisés à partir du 14 septembre, concentré des maux d'une société en crise que doivent traiter le commissaire Franklin (Michel Creton) et son équipe. Diffusée dans la case du vendredi soir, "Une soirée, deux polars", après "La Crim", cette série de 52 minutes joue la modernité et le ton "punchy", que contrebalance l'humanité de Michel Creton, "oiseau de nuit" désabusé très crédible. Rythme syncopé imprimé dès le générique, véracité des situations racontées par des pros du polar, Bernard Marié et deux flics devenus scénaristes, Olivier Marchal (également comédien dans "Police District" sur M6) et Mathieu Fabiani. La chaîne publique voulait une série réaliste mais "pas glauque" sur Paris la nuit et la police urbaine de proximité. Tous les extérieurs ont été tournés de nuit avec un parti pris esthétique manifeste et le commissariat a été crée en studio à Bagnolet. "Franklin règle les problèmes humains. Il le fait parce qu'il le faut, en ayant parfois à subir des pressions", explique le comédien Michel Creton. "J'attendais un rôle comme celui-ci depuis longtemps. Un homme solitaire qui aide ses semblables", ajoute-t-il. Il a passé une audition pour ce rôle de héros récurrent, qui évolue dans une histoire un peu feuilletonnante avec toutefois des épisodes clairement identifiés. "L'univers de la nuit est l'univers de l'urgence" précise le producteur Christian Charret (GTV) et l'on s'aperçoit vite, comme le dit Franklin à sa jeune collègue Blanche (Lucie Jeanne) que "la nuit, ce n'est pas un métier câlin" quand on est flic. Elisa Servier incarne le substitut Davrat, une magistrate un peu rigide, qui s'humanise peu à peu. Confrontés à tous les dérapages et dysfonctionnements de la société, à la violence et au sordide, les quatre de la brigade de nuit (Franklin, Blanche, Viking interprété par Clovis Cornillac et Julien interprété par Yannick Soulier) se couchent exténués au petit matin. Leur univers et leurs vies sont décalés, que ce soit par choix ou par hasard. Le premier épisode "Nuit de chien" mélange accident de la route, braquage, séquestration. Le deuxième, "La petite fille dans le placard", démarre sur un double meurtre crapuleux qui sera élucidé grâce à une petite fille témoin, très traumatisée.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public