Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

La Ligue de football professionnel (LFP) a attribué mercredi au groupe Canal Plus et à Orange l'ensemble des droits audiovisuels de la Ligue 1 pour la période 2008-2012 pour une somme globale de 668 millions d'euros par an, a annoncé la LFP.La LFP percevra ainsi 668 M EUR par an, contre 653 M EUR lors du précédent contrat, dont 600 M EUR annuels qui étaient versés par Canal plus. Deux des trois lots Premium, concernant des matches diffusés le dimanche soir, ont été attribués à Canal plus, alors que le lot Premium 3, concernant la diffusion de 38 matches le samedi soir, a été attribué à Orange, qui concourait pour la première fois dans le domaine des droits du football. Les trois lots Fans, relatifs au paiement à la séance, ont été attribués à Canal plus sport. Par ailleurs, Canal plus a décroché quatre des cinq lots magazines (multiplex, magazine ligue 1, magazine toutes compétitions, et magazine du lundi), alors qu'Orange a décroché le lot des vidéo à la demande (VOD), ainsi
que les droits concernant les téléphones mobiles.
Recapitulatif de la totalité des lots attribués lors de la deuxième phase de l'appel à candidatures :
Les lots premium 1 et 2 ont été attribués à Canal+ (qui diffusera donc 1 match en décalé chaque dimanche soir à 21h, dont les 10 plus belles affiches de la saison)
Le lot premium 3 (le match décalé au samedi 21h) a été attribué à Orange France, qui s'imisce ainsi dans la diffusion des matchs de L1 en direct, Canal+ perdant son exclusivité
Les 3 lots fans ont été attribués à Kiosque Sport (Groupe Canal+), qui pourra ainsi continuer à diffuser 8 matchs en paiement à la séance, ainsi que diffuser le match décalé du samedi en différé
Les lots 7, 8, 9 et 10 ont été attribués à Canal+ : non seulement Canal+ conserve "Jour de Foot" et "Les Spécialistes", mais en plus rafle le lot du magazine du dimanche ! De fait, aucune émission ne diffusera les images de la Ligue 1 en clair ! C'est une grande première dans l'histoire du football français ! De par ce gain, Canal+ pourra également diffuser tous les buts et résumés de la Ligue 2, ainsi que de la Coupe de la Ligue ! Par ailleurs, Canal+ se voit attribuer les 4 multiplex de la saison.
Enfin, les lots 11 (VOD) et 12 (droits mobiles) ont été attribués à Orange, qui ne fait que conserver son bien ...
Canal+ a déboursé 465 millions d'euros. Pour sa part, la directrice exécutive de la division "contenus" d'Orange, Patricia Langrand, a indiqué que l'opérateur avait payé 203 millions d'eurospour obtenir trois des douze lots de droits audiovisuels 2008-2012 de la LFP.
Au final, et pour résumer, Frédéric Thiriez, président de la Ligue, sauve sa tête (jusqu'aux prochaines élections) en faisant preuve d'autosatisfaction : « Nous sommes extrêmement satisfaits du résultat obtenu dans un contexte qui, à beaucoup d'égards, peut être considéré comme difficile"
Il permet tout juste au football français de conserver ses revenus (voir de les augmenter légèrement), dont le niveau est en deça de ses espérances.
Canal+ perd son exclusivité mais reste le diffuseur numéro 1 de la compétition. Enfin Orange fait son entrée dans le cercle des diffuseurs du premier centre d'intérêt des français en matière de sport. Cela annonce-t-il l'arrivée d'Orange Sports sur Canalsat ? Ou le dévellopement d'un autre bouquet satellite ? L'avenir nous le dira ...Ce qui est sûr c'est que désormais toutes les images sont cryptées , et qu'il n'y aura plus de magazine foot de ligue 1 en clair, comme cela se passait sur TF1 ou France Télévision : on connait donc bien le perdant !
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public