Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adressé "une mise en demeure" à Lagardère Active Broadcast, société éditrice d'Europe 1, après l'annonce erronée à l'antenne le 21 avril du décès de l'animateur Pascal Sevran, selon un communiqué. Le CSA a auditionné dans la matinée Didier Quillot, président du directoire de Lagardère Active Broadcast, et Jean-Pierre Elkabbach, président d'Europe 1. A l'issue de cette audition, le Conseil a adressé "à la société éditrice une mise en demeure de respecter l'obligation, qui s'impose à tous les services de radio et de télévision, d'assurer +l'honnêteté de l'information+ conformément aux stipulations de la convention conclue avec le Conseil le 11 juillet 2005". L'audition a porté "sur les conditions dans lesquelles" l'annonce erronée du décès de Pascal Sevran "a été faite, ainsi que sur les dispositions prises par Europe 1 pour s'assurer de la véracité des informations diffusées à l'antenne", précise le texte. La mise en demeure est un avertissement solennel qui sanctionne un non-respect des principes de la loi. Si, dans les trois ans, un nouveau manquement à la même obligation se produit, le CSA peut prononcer une sanction (allant de la sanction financière jusqu'au retrait d'autorisation d'émettre dans un cas très grave). Le CSA s'était saisi lui-même de l'affaire. L'annonce de la mort de l'animateur avait été diffusée sur Europe 1 à 19H00 en ouverture du journal du soir, avant d'être démentie une demi-heure plus tard à l'antenne. Cette affaire avait provoqué des remous au sein de la station. Jean-Pierre Elkabbach avait déclaré devant la rédaction assumer finalement la responsabilité de l'erreur commise, après avoir d'abord parlé d'"une erreur collective", ce qui avait suscité l'émoi de la Société des rédacteurs (SDR) d'Europe 1. Pour la SDR, "lui seul (avait) été le donneur d'ordre" de diffusion de l'information.
Pour sa part ,Lagardère Active prend acte de la décision du CSA et tient à rappeler, à cette occasion, son soutien à Jean-Pierre Elkabbach, à Europe 1 et à l'ensemble de ses équipes, dont la rigueur et le professionnalisme font la réputation de la station.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public