Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

L'intersyndicale de l'audiovisuel public appelle à un arrêt de travail de 24 heures, le 18 juin, pour "sauver le service public audiovisuel", une semaine avant la remise du rapport de la commission Copé sur la télévision publique sans publicité, ont indiqué à l'AFP deux des membres de cette intersyndicale. Selon Jean-François Téaldi (CGT), cet appel, lancé par les syndicats SNRT-CGT, CFDT, CFTC, FO, SNJ, SUD, CSA, SITR, SRCTA, SNJ-CGT, a été décidé lundi, avant les déclarations du président Nicolas Sarkozy s'opposant à toute augmentation de la redevance pour financer la suppression de la publicité sur les chaînes publiques. Selon les syndicats, cette grève a pour but de "sauver le service public audiovisuel" et de "défendre le pluralisme de l'information". Outre l'ensemble des chaînes de France Télévisions et Radio France, l'appel concerne aussi Radio France Internationale (RFI) et l'Ina (Institut national de l'audiovisuel). Parmi les propositions de la commission Copé figure en effet l'idée de reverser à France Télévisions les parts de la redevance normalement affectées à RFI et à l'Ina, une mesure critiquée par les syndicats de ces deux entreprises. L'intersyndicale envisage également ce jour là, sous réserve d'autorisation préfectorale, un rassemblement sur une place parisienne, de 18H00 à 22H00, avec le soutien des créateurs de programmes.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
CHU Lyon
Concession de services publics : prestations de communication multimedia pour les patients : télévision connectée, accès internet, téléphonie et services associes.
» Voir l'avis de concession de service public