Télévision par satellite, TNT, ADSL, Câble, fibre, OTT
Antennistes
Icon Facebook Icon Twitter Icon Rss
Bouton Newsletter TS

Le câblo-opérateur Numericable a annoncé jeudi qu'il desservait 104.000 clients en très haut débit, tandis que l'opérateur Orange a reconnu cette semaine ne compter que 14.200 clients après avoir pris du retard dans le déploiement de son réseau. "Le très haut débit, permis par la fibre optique, est une révolution. Sur le haut débit, le groupe Numericable-Completel est un peu en retard. Ce qu'on veut absolument réussir, c'est le très haut débit", a déclaré le nouveau PDG de Numericable, Pierre Danon, lors d'une conférence de presse. "On est assez content d'avoir nos 104.000 abonnés très haut débit, par rapport aux 14.000 de France Télécom. Il faut qu'on continue à maintenir cette avance", a-t-il ajouté, précisant que son groupe disposait de 2,7 millions de prises accessibles au très haut débit. De son côté, Orange a indiqué à l'AFP avoir "un an de retard par rapport (à ses) prévisions" et compter 14.200 d'abonnés à la fibre optique à Paris, en Ile-de-France et dans dix autres villes. A ce jour, l'opérateur a engagé 120 millions d'euros d'investissements, contre les 270 millions initialement prévus avant fin 2008. Numericable, qui s'est souvent vu reprocher son absence de communication sur ses résultats, a désormais l'intention de publier des chiffres chaque semestre. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 640 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année et les investissements à 170 millions sur les 250 à 300 millions prévus chaque année. Numericable revendique 3,5 millions d'abonnés à la télévision (3,58 millions en juillet 2007), 930.000 à internet (735.000) et 650.000 à la téléphonie (470.000). Selon M. Danon, son groupe, longtemps critiqué pour son service aux abonnés, a pour "premier objectif l'amélioration de la satisfaction de (ses) clients". "On est passé de catastrophique à pas très bon. On va continuer" à progresser, a expliqué le PDG. De 69 boutiques aujourd'hui, Numericable va passer à "pas loin de 100 à la fin de l'année" et à 142 fin 2009. Le groupe, qui entend "ouvrir (son) réseau à tout le monde", vient par ailleurs de se doter d'une division Opérateurs, qui compte déjà comme clients BT (ex-British Telecom) et la chaîne de distribution Darty. M. Danon a affirmé que Numericable-Completel se tenait prêt, "même si le marché financier n'est pas exactement propice", à "saisir des opportunités de croissance externe, petites ou moins petites, en France ou en Europe". Interrogé sur ses ambitions dans le mobile, M. Danon a souligné que Numericable, devenu MVNO (opérateur mobile virtuel) de Bouygues Telecom, n'avait "pas d'objectif de part de marché". "Ce serait extrêmement surprenant que l'on prenne la 4e licence mobile ou même des fréquences", a ajouté le PDG du groupe, qui compte environ 2.000 salariés.
Partager sur :

Abonnez-vous gratuitement à la quotidienne

Recevez tous les matins l'actualité de la TV numérique directement à votre adresse e-mail.
Cliquez-ici pour vous abonner gratuitement.

‹  Actu précédente
 
Actu suivante  ›
Marchés publics
Avis de concession de service public
Centre hospitalier de Douai
Concession de services publics : Fourniture et exploitation de services multimédias dédiés aux patients du Centre hospitalier de Douai et aux résidents de l'EHPAD Marceline Desbordes Valmore.
» Voir l'avis de concession de service public